Réaction iranienne immédiate à la campagne militaire arabe sunnite pour repousser l’expansion chiite

Souce : www.aawsat.net

L’Iran appelle les Houthis à attaquer les puits et citernes de pétrole saoudiens et à opérer sur le territoire saoudien et dans les détroits de Bab Al-Mandeb et d’Ormuz

Immédiatement après le lancement des attaques de la coalition arabe sunnite conduite par l’Arabie saoudite contre les rebelles Houthis au Yémen, le 26 mars 2015, Téhéran – parrain des Houthis chiites au Yémen, auxquels l’Iran fournit une aide militaire et financière importante – a menacé l’Arabie saoudite et l’a prévenue que cette attaque allait se retourner contre elle, au point de provoquer l’effondrement de son régime. Ces menaces ont été émises par les deux camps politiques en Iran.

Le site Internet Khabar Online, affilié au camp pragmatique en Iran, dirigé par le Président du « Conseil de Discernement » Ali Akbar Hashemi Rajsanjani et par le Président Hassan Rohani, a ainsi appelé les Houthis à lancer une attaque générale contre les champs et les citernes de pétrole et contre les installations industrielles sur le territoire saoudien, et à mener des représailles contre les intérêts saoudiens dans le détroit de Bab Al-Mandeb, la Mer Rouge et même dans le détroit d’Ormuz. Le site Internet a également appelé les membres de l’axe de la résistance à profiter de la focalisation de l’Arabie saoudite sur l’arène yéménite pour lui infliger des pertes dans d’autres zones du conflit chiite-sunnite au Moyen-Orient, telles que l’Irak, la Syrie et Bahreïn.

Kowsari Esmail, membre du Conseil national de la sécurité au Majlis et de la Commission de la politique étrangère, a estimé que l’attaque saoudienne au Yémen amènerait l’effondrement du régime et appelé le peuple saoudien à se soulever contre le régime d’Al-Saoud, qui aurait selon lui lancé l’attaque contre les Houthis au Yémen sur les ordres de l’Amérique et d’Israël. Le président de la commission, Ala Al-Din Boroujerdi, a prévenu l’Arabie saoudite que la guerre allait s’étendre à son propre territoire. L’ayatollah Abbas Kaabi, membre de l’Assemblée des Experts, a quant à lui prédit que le Yémen allait devenir un bourbier pour l’Arabie saoudite, et qu’elle ne parviendrait pas à imposer un régime fantoche saoudo-américain dans le pays.

En chemin vers la Suisse pour un nouveau round de négociations avec le Secrétaire d’Etat américain John Kerry, le ministre iranien Mohammad Javad Zarif a demandé un arrêt immédiat des attaques de la coalition arabe sunnite conduite par l’Arabie saoudite au Yémen.

Lire le rapport intégral en anglais

http://www.memri.fr/2015/03/30/reaction-iranienne-immediate-a-la-campagne-militaire-arabe-sunnite-pour-repousser-lexpansion-chiite/

Retour à l'accueil