Les chrétiens algériens, déjà inquiets de la montée de l’islamisme dans le pays, ont le sentiment d’être de plus en plus surveillés par les autorités

 

page-puIl suffit qu’un étranger visite une église, pour que le pasteur soit interrogé par la police. Certains craignent même de se retrouver en prison à cause de leurs activités chrétiennes. Aujourd’hui, en Algérie, les autorités veulent savoir tout ce qui se passe dans les églises.

Une église membre de l’Eglise Protestante d’Algérie a été attaquée en 2011, et « depuis, le pasteur ne cesse de recevoir des menaces par courrier et par téléphone » rapporte un équipier de Portes Ouvertes pour le Maghreb.

Les chrétiens algériens s’inquiètent également pour prochaines élections législatives qui doivent se tenir le 10 mai. Les islamistes sont donnés favoris et crédités de plus de 40 % des suffrages.

On estime qu’entre 22 et 25 000 personnes, fréquentent une église, sans compter les chrétiens isolés que l’on ne peut recenser

 

 

http://www.portesouvertes.fr

Retour à l'accueil