La maison de chrétiens détruite par le feu par des musulmans à Barkin Ladi (© Compass Direct News)

Encore une nouvelle abominable ! Dans l’État de Plateau, au Nigéria, la chasse aux chrétiens est décidément ouverte et leur extermination continue. Au cours de la semaine écoulée, au moins 45 chrétiens de l’ethnie Berom y ont été tués par des bergers musulmans armés de l’ethnie Fulani avec l’aide de soldats musulmans de l’armée “régulière” nigériane. Le massacre a commencé le 20 novembre, sous le prétexte fallacieux par des bergers musulmans de vol de bétail, avec le meurtre de 3 chrétiens dans les environs du village de Barkin Ladi, puis de 2 autres dans le village même le lendemain et 1 chrétien décapité dans un hôtel modeste sis dans une ville nommée White House. Ce n’était qu’un prodrome. Le 23 novembre, une nouvelle attaque par les musulmans d’une église chrétienne, la Church of Christ de Barkin Ladi, s’est soldée par 4 morts chez les chrétiens. Puis deux autres attaques le lendemain contre les villages de Barkin et de Kwok, en ont tué 35 autres. Des milliers de chrétiens ont fui la région pour échapper à la folie meurtrière de ces musulmans.

 

 

Sources : Compass Direct News /Observatoire de la christianophobie

Retour à l'accueil