Cheikh Yasser Al-Burhami  , un leader salafiste influent en Egypte, parti qui a remporté environ 25% des voix de la nation, après les Frères musulmans, a émis une fatwa interdisant toute participation à la Fête des Mères, qui est célébrée le 21 mars en Egypte.
95.jpg
Yassir Burhami: «Non à la fête des Mères."
 
Selon
Ahl Al-Quran  , le contexte est le suivant: Un homme a écrit sur le site Web Burhami en disant que sa mère avait besoin d'ameublement de maison, et que sa sœur voulait avec lui contribuer à acheter les meubles un cadeau pour la Fête des Mères. L'homme a refusé, disant: «Je refuse de participer à tout ce qui implique désobéissance d'Allah" qui célèbre la Fête des Mères, une importation occidentale, qui est considéré comme un péché selon la charia  , qui commande précisément aux musulmans à ne pas imiter les traditions des infidèles….
Sa question à Burhami: Quel est le péché? Rendre ma mère triste, mais obéir à Allah, ou en rendant ma mère heureuse, mais désobéir Allah?
Réponse Burhami de:. "Vous pouvez acheter ces choses à une autre occasion, comme l'Aïd al-Fitr ou al-Adha [fêtes islamiques], ou à une autre occasion…..
Il est interdit de participer à la célébration [Fête des Mères], même si elle attriste ta mère. "  
 
 
 
 
 
 
 
 
 http://www.raymondibrahim. Traduction Marysienka
Retour à l'accueil