Une municipalité du Xinjiang, province de l'ouest de la Chine qui compte une importante communauté musulmane, s'est lancée dans une campagne visant à dissuader les femmes de porter le voile et les hommes de se laisser une barbe trop longue, rapportent jeudi des médias chinois.

L'initiative de la mairie de Yining vise à «édulcorer la conscience religieuse».

Relayée par plusieurs sites internet chinois, la directive, qui a disparu du site officiel de la municipalité, évoque la nécessité d' «appliquer davantage les activités du Parti afin d'édulcorer la conscience religieuse et préconiser un mode de vie civilisé et sain». L'un des objectifs de la campagne, poursuit la directive, est d'en finir avec «le phénomène anormal» du port du voile et autres pratiques religieuses.

Aucun responsable de la municipalité de Yining n'a accepté de commenter cette directive.

Retour à l'accueil