Trois touristes sud-coréennes enlevées dans la péninsule égyptienne du Sinaï par des Bédouins ont été libérées aujourd'hui, a annoncé le gouverneur du Sud-Sinaï, Khaled Fouda. Les touristes sont "saines et sauves", a précisé M. Fouda à l'AFP, ajoutant qu'elles étaient désormais attendues dans un hôtel près du monastère Sainte-Catherine.

Les trois femmes et le guide avaient été enlevés alors qu'ils rentraient de la région du monastère de Sainte-Catherine et se dirigeaient vers la station balnéaire de Charm el-Cheikh. Les ravisseurs réclamaient la libération de prisonniers. Arrivés à bord d'un pick-up, les Bédouins avaient arrêté le groupe de touristes sur la route, obligeant les quatre personnes à descendre avant de les emmener.

C'était la troisième fois en une dizaine de jours que des ressortissants étrangers étaient enlevés dans le Sinaï. Le 31 janvier, 25 travailleurs chinois, des techniciens, des ingénieurs et un interprète, avaient été pris en otages pendant plusieurs heures dans le nord du Sinaï par des Bédouins qui exigeaient la libération de cinq détenus. Le 3 février, deux touristes américaines et de leur guide avaient été enlevés sur la route du monastère Sainte Catherine et libérés quelques heures plus tard par des Bédouins qui avaient formulé la même revendication.

Il faudra l'usage de la force publique en grand nombre pour rétablir l'ordre dans le pays, tant que ce n'est pas le cas le tourisme sera réduit à néant.
 
 
 
 
 

AFP Le Figaro
Retour à l'accueil