Pamela-Geller-280x300.jpgStop à l’islamisation de l’Amérique (SIOA) et Stop à l’Islamisation de l’Europe (SIOE) s’associent pour créer une nouvelle force globale déterminée à défendre les sociétés libres au niveau mondial: Stop à l’islamisation des nations (SION).

SIOA et SIOE sont les principales organisations en Amérique et en Europe dédiée à la défense des droits humains, à la liberté religieuse, à la liberté de conscience et à la liberté d’expression contre l’intimidation des suprématistes islamiques qui tente d’imposer la charia en Occident.

À la tête de Sion comme son président fondateur est la renommée internationale des droits humains et directeur exécutif de SIOA, Pamela Geller.

 

Le président fondateur de SIOA et directeur exécutif, Pamela Geller prendra la direction de la nouvelle organisation SION

Le fondateur du mouvement Stop àl’islamisation des nations, Anders Gravers, a expliqué: « Pamela Geller a été choisie parce que quand elle a repris SIOA elle a transformée un groupe peu connu en un mouvement de masse aux Etats-Unis… ’C'est elle qui a mené avec brio la campagne de résistance nationale contre la mosquée de Ground Zero entre autres actions).., Elle est la personne idéale pour créer une synergie dans nos mouvements SIO, et j’ai pleinement confiance en elle. Le vice-président est Robert Spencer.

 

La liste confirmée de comité consultatif de SION comprend actuellement

le Dr Ali Sina, célèbre ex-musulman auteur et fondateur de FaithFreedom.org;

le Dr. Wafa Sultan, ex-musulman militante des droits humains et auteur;

La militante allemande pour la liberté et politiquement incorrecte Stefan Herre,

l’auteur israélien Dr Mordechai Kedar,

l’hindou militant des droits humains Babu Suseelan, et Anders Gravers de (SIOE).

D’autres éminents militants pour la liberté seront ajoutés au conseil d’administration dans peu de temps.

 

Un sommet mondial des militants de la liberté SION est actuellement organisé, Les détails de cette manifestation seront annoncés dans les prochaines semaines.

SION est une coalition américaino/européenne commune de peuples libres décidés à sauvegarder la liberté et à s’opposer à l’avance à la loi islamique, la charia.

La loi islamique n’est pas simplement un système religieux, mais un système politique qui englobe tous les aspects de la vie, elle est autoritaire, discriminatoire et répressive, et en contradiction avec les lois occidentales et ses principes.

SION respecte les musulmans en tant qu’êtres humains et rejette l’islamisation comme système global politique, religieux, culturel et social comme comportement et idéologie.

 

SION est synonyme de:

- La liberté de parole – par opposition aux interdictions islamiques de « blasphème » et « diffamation », qui sont utilisés efficacement pour annuler une discussion honnête sur le djihad ou le suprématisme islamique;

- La liberté de conscience – par opposition à la peine de mort pour apostasie à l’Islam;

- L’égalité des droits de tous devant la loi – par opposition à la discrimination institutionnalisée de la charia les femmes et les non-musulmans.

L’objectif primordial de Sion est d’établir un réseau de nations libres qui travaillent pour libérer les opprimés et pour appeler l’attention du monde entier sur la persécution, le meurtre et la soumission des non-musulmans et des femmes libres réduits en esclavage par la charia.

SION n’agira que par des moyens démocratiques et non violents, et rejette catégoriquement tous les actes de violence et d’autodéfense.

 

Elle vise à préserver les libertés et droits fondamentaux énoncés dans les Constitutions des démocraties occidentales, le Bill of Rights américain, « Déclaration Universelle des Droits de l’Homme des Nations-Unies.

Une des actions immédiates de SION est de faire connaître les noms des politiciens, des universitaires, des journalistes, des artistes et de leurs réseaux qui favorisent l’islamisation de la politique et de la culture occidentales. L’organisation a l’intention de rendre le public conscient des enjeux et des implications de cette islamisation contre les libertés occidentales, et d’engager un débat public sur ces questions.

 

SION travaillera également à la reconquête de la culture, avec un accent particulier sur le monde universitaire -l’enseignement islamique de l’histoire est basée sur la foi et la charia, et non pas sur les critères occidentaux. En Occident, l’histoire doit être enseignée selon la vérité, et non pas selon les diktats de l’idéologie.

SION offre également une formation pour sensibiliser les entreprises et les agences gouvernementales aux niveaux local, étatique et national. Cette formation est conçue pour aider ces entités à comprendre la menace du djihad dans toutes ses manifestations diverses, y compris les initiatives suprématistes islamiques au niveau culturel pour faire valoir la loi islamique et la pratique dans le milieu du travail.

 

 

Adapté par Elyan(Miami) pour Israël-flash - europenews

Retour à l'accueil