L’affaire remonte au 19 janvier, mais elle n’a été connue que le 25 selon une dépêche d’Asia News d’hier.

Au prétexte d’un message « anti islamique » sur Facebook d’un lycéen du nom de Rudi Yohanes de l’école catholique Panguidi Luhur 1 de Yogjakarta (Java Central), des islamistes ont investi cet établissement dirigé par les Frères des écoles chrétiennes, et l’ont saccagé. Des enquêtes ultérieures menées tant par la police locale que par l’administration de l’établissement, ont démontré qu’il n’y avait aucun « Rudi Yohanes » dans ce lycée. C’est donc un provocateur qui a utilisé une fausse identité pour donner une occasion à ces islamistes de passer à l’attaque. C’est d’autant plus vraisemblable que deux autres lycées catholiques ont été également attaqués ce même jour et dans la même ville par des groupes islamistes : l’école Stella Duce 1, dirigé par les religieuses de Saint-Charles Boromée, et le lycée St. John Bosco.

 

Sources : Asia News/Daniel Hamiche de l'observatoire de la christianophobie

Retour à l'accueil