Voici des extraits de vidéos de manifestations organisées à Bizerte, en Tunisie, contre la décision du gouvernement de fermer les écoles maternelles coraniques. La vidéo a été diffusée sur Internet le 10 mai 2013 : 

 

Pour voir la vidéo sous-titrée en anglais, cliquez ici (http://www.memri.org/clip/en/0/0/0/0/0/0/3838.htm

 

Intervenant : Vous [la police et l´armée] nous affrontez avec des gaz lacrymogènes. Nous faisons serment à Allah que c´est une question de religion, une question de vie ou de mort. Notre argent et notre sang sont un prix modique à payer pour l´amour d´Allah. 

 

Manifestant : Dites : "Allah Akbar". 

 

Foule : Allah Akbar. 

 

Manifestant : Dites : "Allah Akbar". 

 

Foule : Allah Akbar.

 

Manifestant : Dites : "Allah Akbar".

 

Foule : Allah Akbar.

 

Manifestant : Dites : "Allah Akbar".

 

Foule : Allah Akbar.

 

Manifestant : Dites : "Allah Akbar".

 

Foule : Allah Akbar.

 

Intervenant : Ne vous y méprenez pas. Soit vous êtes un esclave d´Allah soit un [esclave] d’un autre qu´Allah.

 

[...]

 

Ce gouvernement, comme les autres gouvernements [arabes], est un collaborateur de l´Occident, un collaborateur des Etats-Unis et de la France, un collaborateur des ennemis de notre religion. Ils veulent faire de nous leurs esclaves au lieu d´être les esclaves de Dieu.

 

[...]

 

Les gens connaissent la vérité, alors prenez garde de ne pas vous trouver dans les rangs opposés. Soit vous êtes avec les croyants qui veulent glorifier cette grande religion... Par Allah, n´avez-vous pas vu ce qui s´est passé pendant la révolution ? N´y a-t-il pas d’homme raisonnable parmi vous ? Voulez-vous que cela se répète ? N´avez-vous pas appris la leçon ? Quand les vents du changement soufflent, ils détruisent tout.

 

Foule : Allah Akbar.

 

Allah Akbar.

 

Allah Akbar.

 

Allah Akbar.

 

Allah Akbar.

 

Allah Akbar.

 

Allah Akbar.

 

Oh Allah, nous répondons à ton appel.

 

Oh Allah, nous répondons à ton appel.

 

Oh Allah, nous répondons à ton appel.

 

Oh  Allah, nous répondons à ton appel.

 

Oh Allah, nous répondons à ton appel.

 

Oh Allah, nous répondons à ton appel.

 

Oh Allah, nous répondons à ton appel.

 

Oh Allah, nous répondons à ton appel.

 

Intervenant : Vous devriez tirer une leçon de ceux qui nous ont précédés. Qu´a dit Allah au sujet de Pharaon ? Ecoute, ô policier. Ecoute, ô soldat. Pourquoi devrait-il y avoir de l´hostilité entre nous ? C´est une guerre de religion entre le Paradis et l´Enfer, entre la croyance et l´hérésie. Soit vous êtes du côté de l´armée des vrais croyants qui souhaitent plaire à Dieu, ou bien vous vous rangez du côté des infidèles injustes.

 

[...]

 

Nous savons qu´il y a des gens de bon cœur parmi vous, et quand nous leur rappelons Allah, ils se souviennent [de leurs devoirs]. Gare à ne pas être une de ces personnes pour lesquelles [la vérité] entre par une oreille et sort de l´autre. Vous devez être honnêtes avec vous-mêmes. Vous devriez voir les choses comme elles le sont vraiment. Ces gens ne veulent rien d´autre que ce qui est bon. Ils veulent instaurer la loi d´Allah, et ils veulent que la bannière "Il n´y a de dieu qu´Allah" vole haut. La tranchée opposée, dans laquelle vous vous trouvez - ô policier, ô soldat - est la tranchée des esclaves de l´Amérique, de la France et d´Israël. Vous devez choisir où vous vous situez.

 

[...]

 

Vidéo de militants d´Ansar Al-Charia protestant près de la maison de Habib Bourguiba.

 

Intervenant : Nous disons aux tyrans criminels : Par Allah, nous ne serons pas intimidés par le bruit des sabots de vos montures, les lames de vos épées, vos immenses armées, ou l´équipement de vos policiers. Nous vous disons : Mourez de votre rage.

 

Foule : Mourez de votre rage.

 

Intervenant : Mourez de votre rage.

 

Foule : Mourez de votre rage.

 

Intervenant : Mourez de votre rage.

 

Foule : Mourez de votre rage.

 

Intervenant : Mourez de votre rage.

 

Foule : Mourez de votre rage.

 

Intervenant : Mourez de votre rage.

 

Foule : Mourez de votre rage.

 

Intervenant : Mourez de votre rage.

 

Intervenant : Par Allah, nous ne cesserons pas notre prédication pour Allah, et nous n’arrêterons pas le djihad pour l´amour d´Allah, avant d’avoir accompli deux choses... Notre guerre n’est pas contre les vendeurs d´alcool ou les femmes non voilées. Notre guerre porte sur l’instauration de la charia. Par Allah, le drapeau « Il n´y a de dieu qu´Allah » flottera au-dessus du ministère de l´Intérieur. Par Allah, il flottera au-dessus de la « Maison Noire. » Notre deuxième mission est de libérer Jérusalem.

 

Manifestants : Dites : "Allah Akbar".

 

Foule : Allah Akbar.

 

Intervenant : Que Dieu vous bénisse, mes frères.

 

Un autre intervenant : Vous êtes ceux qui se sont agenouillés et prosternés devant l´Amérique, mais ces jeunes hommes forceront l´Amérique à se prosterner devant eux. Ces jeunes hommes brandiront l´Etendard Noir sur Jérusalem et sur leur Maison Noire, où ils fomentent des complots contre l´islam.

 

[...]

 

  Source http://www.memri.org/clip/en/0/0/0/0/0/0/3838.htm

Retour à l'accueil