Les Islamistes tiennent au port de la barbe pour islamiser la fonction publique et intimider tout le monde comme en témoigne cette dépêche :
RFI Alexandre Buccianti
Vingt policiers égyptiens ont laissé pousser leur barbe et 120 autres ont déposé une demande formelle en ce sens. L’évènement a provoqué de vives réactions de la part des laïcs égyptiens ; ils y voient le signe de l’islamisation galopante des institutions.
Comme pour la révolution qui a chassé Hosni Moubarak du pouvoir, c’est sur Facebook que les policiers barbus ont lancé leur mouvement. Celui-ci apparaît comme un signe de contestation puisque la barbe était jusqu’à présent interdite dans la police égyptienne laquelle, depuis une soixantaine d’années, poursuivait même les sounnis, ces porteurs de la barbe islamiste.
Mais, selon le journal indépendant Al Masry al Youm, la confrérie des Frères musulmans a demandé que la prochaine promotion de l’académie de police comprenne un quota d’islamistes. La demande aurait été acceptée par le ministère de l’Intérieur. Pour les laïcs, il s’agit d’une atteinte à l’égalité entre les citoyens et d’une politisation de la police, les Frères musulmans disposant aujourd’hui du plus grand parti politique égyptien, après leur victoire nette aux élections législatives de la fin 2011.

Mais pourquoi le port de la barbe est-il si important ?!? Il n'est pas mentionné dans le Coran.
La barbe est mentionnée, par contre, dans de nombreuses Hadiths (recueils de ce qu'a dit et fait Mahomet - des centaines de milliers de hadiths). Les Hadiths sont aussi importants que le Coran en Islam, surtout s'ils sont cités par des auteurs dits "authentiques", fiables. Muslim et Bukhari sont deux auteurs dits authentiques.
Voici ce que dit (j'ai gardé l'essentiel des passages) un site musulman comme muslim.fr:

" Mahomet a utilisé (au moins) quatre verbes différents à l'impératif :
1- Oumar rapporte ainsi que le Prophète Mouhammad a dit : "'A'foul louhâ" ("Laissez poussez (vos) barbes.") (Hadith cité dans les six recueils authentiques).
2- le Hadith rapporté par Ibné Oumar et cité dans l'Authentique de Mouslim dit: "Awfoul louhâ", qui signifie "Laissez pousser complètement (vos) barbes."
3- Dans le Hadith rapporté par Abou Houreïra cité par Mouslim, le Prophète Mouhammad dit: "Arkhoul Louhâ" ("Laissez grandir librement" ou "Laissez suspendre (vos) barbes.")

4- Enfin, dans des Hadiths cités dans Boukhâri, Mouslim, Abdoû Dâoüd, Mousnad Ahmad et Tabrâni, l'expression utilisée est : "Waffiroûl louhâ" qui signifie "Laissez pousser pleinement (vos) barbes."
Imâm Nawawi r.a., commentant les différentes expressions, arrive à la conclusion suivante :
"Le sens qui ressort de l'ensemble de ces Hadiths est qu'il faut laisser la barbe (pousser) dans son état naturel."
(Réf: "Ikhtilâf Oummah" de Cheikh Achraf Ali Thanwi r.a. - Page 205)
C'est la raison pour laquelle, les plus éminents juristes des différentes écoles juridiques s'accordent pour considérer que le port de la barbe est obligatoire et qu'il est interdit de se raser. Voici quelques unes des références évoquant cette règle :
Ecole Hanafite :"Kitâboul Âthâr " de l'Imâm Mouhammad Ibné Hassan Ach Chaybâni r.a.
"Dourr Mouktâr ma' Hachiyah Raddoul Mouhtâr" - Volume 5 / Page 359
Ecole Châféite :"Kitâboul Oumm" de l'Imâm Châféi r.a. , d'après le rapport qui en est fait par Ibné Rif'ah r.a. et Allâmah Ahmad Ibné Qâssim r.a. (Réf: "Char'h Minhâdj")
Ecole Mâlékite :"Al Fawâkihoud Dawâni alâ Rissâlah Abi Zayd" de Ahmad Ibné Ghounaym An Nafarâwi r.a. (Djouz 2 / Page 306)
"Hâchiya Al Adawi 'alâ Charh Kifâyatit Tâlib Rabbâniy" de Cheikh Ali Al Adawi r.a. (Djouz 2- Page 582)
Ecole Hambalite :
"Kacchâf oul Qana'" (Volume 1 / Page 54)"Dalîlout Tâlib" - Page 8, "Charhoul Oumdah" de Allâmah Ibné Taymiyyah r.a. (Volume 1 / Page 237), "Manârous Sabil" qui cite de Cheikh Taquioud Dine r.a. (Volume 1 / Page 30), Chez les "Dhâhérites" :"Al Mouhallâ " de Ibné Hazm r.a. (Volume 2 / Page 320)
Par ailleurs, on ne peut pas considérer le port de la barbe comme relevant d'une simple coutume et n'ayant aucun lien avec la pratique religieuse. En effet, il existe de nombreuses références qui expriment clairement que le port de la barbe est obligatoire et que le fait de se raser est "Harâm" (interdit) ; ce genre de formulation est réservé aux devoirs religieux et non pas aux actes relevant des coutumes. Mais il y encore autre chose:
Selon une Tradition citée par Ibné Kathîr r.a. dans "Al Bidâyah Wan Nihâya" (Volume 4 / Page 269), il est dit qu'une fois, deux émissaires perses se présentèrent devant Mahomet. Ils avaient la barbe rasée et portaient une épaisse moustache. Mahomet se détourna d'eux et les questionna sur l'absence de la barbe. Ils répondirent que c'était leur empereur et maître qui leur ordonnait de se raser. Mahomet dit alors: "Mais moi, mon Seigneur m'a ordonné de laisser pousser ma barbe et de tailler ma moustache."
Ce Hadith montre clairement que le port de la barbe est un commandement divin (et relève donc de la pratique religieuse) et non pas une simple habitude motivée par les coutumes courantes au sein d'une société. Il est à noter également qu'un certain nombre de savants comptent le port de la barbe comme faisant partie des "Chaâïr oul Islam" (pratiques emblématiques de l'Islam)..."
Désormais, je ne regarderai plus un barbu comme avant.
Observatoire du Moyen Orient
Retour à l'accueil