LE CAIRE (Reuters) - Le candidat des Frères musulmans à l'élection présidentielle égyptienne, Khairat al Chater, a déclaré qu'instaurer la charia (loi islamique) serait son objectif numéro un s'il remporte le scrutin en mai et juin.

Dans ses premières déclarations publiques depuis l'annonce surprise des Frères musulmans de présenter un candidat à ce scrutin, Chater s'est engagé également à réformer le ministère de l'Intérieur, qui a de longue date joué un rôle de premier plan dans la répression visant les milieux de l'opposition.

Chater, homme d'affaires millionnaire âgé de 61 ans, entend réformer ce ministère afin de réduire "son implication dans tous les aspects du fonctionnement de l'Etat".

Il a démenti d'autre part avoir passé un accord avec l'armée sur sa candidature, annoncée samedi dernier.

"La charia a été et sera toujours mon premier objectif, l'axe central de mon projet", a dit Chater, lors d'une réunion regroupant des personnalités de l'Association religieuse pour les droits et la réforme -organisation dont il est membre- et des responsables salafistes.

Tamim Elyan, Eric Faye pour le service français/http://tempsreel.nouvelobs.com/

Retour à l'accueil