Un Coran et deux épées, auxquels il faut ajouter la devise : « Soyez prêts ». Voilà un emblème qui laisse songeur, même si beaucoup de Frères musulmans ont depuis longtemps troqué leurs djellabas contre des costumes cravate bien plus modernes.

Lorsqu’il fonde en 1928 la Confrérie, l’instituteur Hassan Al Banna veut d’abord éloigner ses coreligionnaires des tentations matérialistes et permissives de l’Occident. L’Occident que l’on connaît essentiellement alors en Egypte sous les traits de l’occupant britannique. L’un de ses objectifs – très vite – devient la formation des esprits, plus tard seulement … et presque naturellement viendra la conquête du pouvoir.

Rapidement, pourtant, le mouvement est réprimé. Nasser, Sadate envoient des centaines de militants croupir en prison. Certains se radicalisent. Et si le mouvement renonce officiellement à la violence, des groupes terroristes s’inspireront plus tard des thèses de Sayyed Qotb, l’un des théoriciens des Frères, comme Ayman Al Zahawiri, le nouveau chef d’Al Qaïda.
D’autres leaders choisissent plutôt l’exil, en Europe souvent – où ils côtoient de fait les démocraties, qu’ils apprennent à tolérer. Au point qu’ils sont prêts aujourd’hui à une conquête du pouvoir par les urnes.
88 sièges – sur 454 – en 2005. Combien cette année ? Alors que le processus électoral – ensanglanté par les violences de la Place Tahrir – ne souffrira aucun retard, promettent les militaires.

Pendant ces violences (toutes récentes), les Frères n’ont pas suspendu leur campagne électorale. Beaucoup leur en veulent. Mais ils doivent se sentir bien près du but. Avec une grande question néanmoins en suspend : que feront-ils de leur victoire ? A quoi pourrait bien ressembler l’Etat laïc à référence islamique, qu’ils appellent de leurs voeux ?
Seront-t-ils concurrencés par d’autres formations religieuses, plus radicales ou plus ouvertes ?

« Egypte, les pièces du puzzle islamiste », c’est un reportage de Claude Guibal, qui a aussi réalisé la vidéo ci-dessous le 29 juillet, sur la Place Tahrir :    

 

 

 

 

 

 

Blog Copte

Retour à l'accueil