Et voici le travail… des salafistes !

Voici, encore, un événement pathétique qui s’est déroulé le 26 juillet dernier dans la ville de Shubra el Khayma, gouvernorat de Qalyubiya, au nord du Caire. Après la tombée de la nuit, des salafistes, réunis dans une boutique au rez-de-chaussée d’un immeuble, célèbrent bruyamment la fin du jeune du ramadan en déchargeant leurs armes automatiques. L’habitant d’un appartement de cet immeuble, le Dr. Maher Ghaly, un copte, se met à sa fenêtre pour demander aux bruyants fêtards de cesse de décharger leurs armes : il y a des malades à son domicile et ses enfants sont terrorisés par le vacarme. Les salafistes prennent très mal cette demande raisonnable et plutôt que de cesser de tirer en l’air ils le prennent pour cible : une balle l’énuclée de l’œil gauche, une autre lui endommage la cornée de l’œil droit. Non content de cela, ils tentent d’enfoncer la porte de l’entrée principale de l’immeuble pour aller “fêter” de ramadan avec les habitants de l’appartement du Dr. Ghaly. Dieu merci, ils n’y parviennent pas. Le Dr. Ghaly est d’urgence transporté au Nouvel hôpital Qasr al-Aïni du Caire (l’hôpital dit “français”, car il a été payé à 80 % par un don français), pour s’entendre dire qu’il y avait peu de chance qu’on puisse lui sauver sa cornée. En gros, la victime de ces abrutis de salafistes demeurera aveugle jusqu’à la fin de ses jours…

Joyeux ramadan !

D.H.

Source : Assyrian International News Agency et http://www.christianophobie.fr/

Retour à l'accueil