Les services de renseignement du régime iranien ne chôment pas… Un jeune chrétien converti iranien, Majid Enayat, membre d’une “église à la maison” a été arrêté sur son lieu de travail dans la province d’Esfahan le 22 février. Après son arrestation, les sbires se sont rendus à son domicile pour perquisitionner et on emporté avec eux des objets appartenant à l’interpellé. L’épouse de Majid Enayat – le jeune couple est marié depuis la fin de l’été dernier – a été convoquée le 24 février dans les locaux de la sécurité pour un interrogatoire. On lui a demandé d’apporter avec elle des effets personnels de son mari, signe qu’il est destiné à demeurer en prison pour un certain temps. Le jeune chrétien avait déjà été interpellé en 2009 alors qu’il revenait de Turquie mais avait été très rapidement libéré. Les services iraniens lui avaient fait savoir par différents amis qu’il allait avoir affaire à eux, et il s’attendait à être arrêté. Il pourrait être détenu dans la prison de Alef-Ta à Dastgerd (Esfahan), mais on est sans nouvelles de lui depuis le 22 février.

 

Sources : Mohabat News et Daniel Hamiche/Observatoire de la christianophobie

Retour à l'accueil