Le ministre a appelé Europe 1 pour l'assurer de sa dignité


Fabius est intervenu à l'antenne, toute affaire cessante...
Il n'a pas pris le temps d'aller chercher les croissants en pantoufles...

Nommé hier mercredi au Quai d'Orsay, Laurent Fabius passait pourtant son temps à écouter attentivement les commentaires des matinales des radios à son endroit ce matin, notamment celle d'Europe 1 animée par Bruce Toussaint.
Une première affaire d'Etat

La France qui déjeune de croissants se lève tôt.
Piqué au vif par une information donnée dans le journal de 7h30, il a aussi sec décroché son téléphone pour appeler la rédaction et la corriger en direct à l'antenne. Une insolente journaliste avait indiqué qu'il s'était "roulé par terre" pour obtenir ce portefeuille ministériel.
Liberté de la presse
"Je voulais réagir, votre journaliste a dit que je m'étais roulé par terre ! J'ai souri, même si les gens ne m'imaginent pas trop me rouler par terre. [Pas si sûr !] J'ai préféré vous appeler pour que les choses soient claires et qu'on ne colporte pas des choses inexactes", a-t-il expliqué, . Le nouveau ministre des Affaires étrangères a ainsi assuré que dès son élection, François Hollande lui a confirmé qu'il serait nommé à ce poste.
"Puisqu'on a un nouveau gouvernement, on peut aussi avoir une nouvelle façon de faire de l'information, je vous le dis gentiment [mais que je ne vous y reprenne pas !], on peut vérifier ce qu'on dit auprès des intéressés" a-t-il insisté.
"L'information a été vérifiée et la source nous l'a confirmée" a assuré à l'antenne Bruce Toussaint, bien connu pour son impertinence....

Ca ne rigole déjà plus sur les chaînes de radio

Pierre Salviac s'est fait virer de RTL sur une plaisanterie de mauvais goût: on pouvait traiter de "garce" une première dame, mais on ne peut plus recommander à telle concubine de "b**ser utile."
Tous les journaux internationaux s'accordent sur un point: celle qu'ils surnomment "le Rottweiler" n'est pas une femme "molle". Il est toutefois permis de désapprouver les jeux de mots sur les noms propres, comme sur le physique.
La rumeur veut en effet qu'elle ait une jour giflé un collègue pour une remarque sexiste, rappelle librement le Daily Mail, parce qu'il a mis la Manche entre la dame et lui. Pour le tabloïd, elle n'aurait enfin "rien à envier" à Carla Bruni côté glamour, avec "un vrai sens du style".
Retour à l'ordre moral ?
Retour à l'accueil