Deux apôtres de Mohamed négocient ensemble un mariage temporaire (jouissance Mout3a).
D’après Sabrata Al Djahni: Quand le prophète nous a permis la jouissance. je suis allé avec un ami chez une femme de de la tribu de Bani Ameur. Nous nous sommes proposés à elle. Elle dit: Qu’es ce que vous offrez ??

J’ai répondu mon rida (manteau) seulement le manteau de mon ami était plus beau que le mien mais j’étais plus jeune.

Quand elle regardait le manteau de mon ami, il lui plaisait et quand elle me regardait, je lui plaisait. Puis elle dit en s’adressant à mon ami: toi et ton manteau me suffisent. Et il demeura avec elle 3 jours.

Rapporté par Mouslim et commenté par Nawawi.
http://www.islamweb.net/newlibrary/disp ... startno=15

Coran, S4V24 ...Puis, de même que vous jouissez d'elles, donnez-leur leur MAHR, comme une chose due. Il n'y a aucun péché contre vous à ce que vous concluez un accord quelconque entre vous après la fixation du MAHR.
Ecrit ''MAHR'', alors que dans le coran il est écrit ''AJR'' qui veut dire: récompense ou salaire.

D’après Jaber Ben Abadallah: On jouissait au temps du prophète et du temps de Abou bakr (1er calife) avec une grappe de dattes et de la semoule, jusqu’à ce que Omar (2ème calife) l’interdise.

Rapporté par Mouslim et commenté par Nawawi*
http://www.islamweb.net/newlibrary/disp ... startno=12

Plus de détails
http://voila25.voila.net/mout3a1.htm

 


Retour à l'accueil