C'est ce qu'affirme le patron de la BBC. Partout en Occident, on constate la même lâcheté des médias. Les médias renforcent les arguments de ceux qui disent que l'islam est une religion de violence et qu'il faut arrêter l'immigration musulmane.

_________________

Mark Thompson, directeur général de la BBC, a affirmé que le christianisme est traité beaucoup plus durement que les autres religions parce qu'il est «passablement tolérant».

Gb-BBC-mark-thompsonIl a indiqué que les autres religions sont «très étroitement identifiées aux minorités ethniques» et que les médias en parlent avec beaucoup plus de prudence. Il a ajouté que les producteurs doivent tenir compte de la possibilité de recevoir des «menaces violentes» plutôt que des plaintes polies s’ils diffusent certains types de satires.

M. Thompson a déclaré : «Il est clair que "Je souhaite me plaindre avec véhémence" est différent de "Je souhaite me plaindre avec véhémence et je suis en train de recharger mon AK47". Cela fait assurément grimper les enjeux.» Il a toutefois précisé que la loi ne devrait jamais accorder à la religion dans son ensemble la même «protection et sensibilité» qu'à la race.

M. Thompson a fait ces commentaires lors d'une entrevue de grande envergure sur la foi et la radiodiffusion, qui a notamment porté sur la colère suscitée par la décision de la BBC de diffuser le spectacle controversé de Jerry Springer, The Opera, sur BBC2 en 2005. Des centaines de chrétiens ont manifesté devant les bureaux de la BBC pendant et après l’émission pour protester contre des scènes jugées blasphématoires, dont Jésus-Christ portant une couche. Au moins 45.000 personnes ont contacté la BBC pour se plaindre des jurons et du traitement irrévérencieux des thèmes chrétiens. Beaucoup d’entre eux ont dit que personne n’aurait jamais imaginé faire ce genre d’émission sur Mahomet et l’islam.

Quand son interviewer, l’historien Timothy Garton Ash, lui a demandé s'il est exact que la BBC n’oserait jamais diffuser une émission sur Mahomet «aussi satirique» que The Opera de Jerry Springer, M. Thompson a répondu : « Essentiellement, la réponse est : c’est exact ».

M. Thompson a dit que la fatwa contre Salman Rushdie pour son roman Les Versets sataniques, les attaques terroristes du 11 Septembre, et le meurtre du cinéaste Theo van Gogh aux Pays-Bas en 2004 pour avoir critiqué l’islam, ont amené les radio diffuseurs à prendre conscience que les controverses religieuses peuvent mener au meurtre ou à de graves actes criminels.

Sources : Christianity gets less sensitive treatment than other religions admits BBC chief, Mail, 27 février 2012 et  http://www.postedeveille.ca/Extraits traduits par Poste de veille

Retour à l'accueil