(RSF/IFEX) - Le 11 janvier 2012 - La politique de répression sans fin menée par le gouvernement iranien contre les journalistes et net-citoyens se durcit chaque jour davantage, dans le cadre d’une multiplication des exactions contre les dissidents et d’un élargissement de la censure sur Internet.

Le 10 janvier 2012, Reporters sans frontières a adressé un courrier à la Haut-Commissaire aux droits de l’homme des Nations unies, Navi Pillay, pour lui faire part de son inquiétude et solliciter son intervention urgente.

Deux blogueurs condamnés à la peine capitale

Deux net-citoyens, Saeed Malekpour et Vahid Asghari, avaient été condamnés à mort en janvier 2011 pour "agitation contre le régime" et "insultes à l’Islam". Leur verdict vient d’être confirmé par les tribunaux iraniens. La cour suprême doit désormais se prononcer. D’après la famille de Saeed Malekpour, actuellement emprisonné, le juge Mohammad Moghisieh, président de la 28ème chambre du tribunal de la Révolution de Téhéran, a annoncé en octobre 2011 la confirmation de la peine.

 

Cliquer ici pour lire le communiqué intégral :

http://www.ifex.org/iran/2012/01/11/malekpour_asghari_death_sentences/fr/

Retour à l'accueil