La religion Bahaï est apparue en Iran au 19e siècle. L'Iran les considère comme des hérétiques et leur sang est mobah, ce qui veut dire qu’il peut être répandu en toute impunité. Plus de deux cents Bahaïs ont été exécutés depuis 1979. Dans certains cas, les mots «ennemi de l'islam» ont été écrits sur les cadavres. En 1979, les Gardiens de la révolution ont détruit un lieu saint Bahaï dans la ville de Shiraz, et le site a depuis été recouvert de pavés pour un centre islamique. Les Bahaïs ne peuvent se réunir que clandestinement.

Bahai-persecution 

____________

Sept bahaïs iraniens accusés de prosélytisme ont commencé à comparaître samedi devant la justice iranienne, selon un communiqué de la communauté bahaïe des Etats-Unis reçu aujourd'hui par l'AFP.

Les sept accusés, six hommes et une femme, ont commencé à comparaître, séparément ou par groupes de deux, devant le tribunal révolutionnaire de Téhéran, précise le communiqué de l'Assemblée spirituelle nationale des bahaïs des Etats-Unis (USBNC). Ils font partie d'un groupe de responsables ou enseignants de l'université en ligne des bahaïs BIHE (Bahaï Institute for Higher Education), dont les autorités iraniennes avaient annoncé fin mai l'arrestation pour "prosélytisme", précise le communiqué. Aucune indication confirmant l'ouverture de ces procès n'a été donnée par les médias iraniens.

Le communiqué s'inquiète des conditions de leur comparution, en rappelant que leur avocat, Me Abdolfattah Soltani, a été lui aussi arrêté le 10 septembre. L'arrestation de Me Soltani, annoncée par Amnesty International, a été dénoncée notamment par l'Union européenne. Me Soltani est l'un des co-fondateurs du Centre des défenseurs des droits de l'Homme iranien, aux côtés du prix Nobel de la paix Shirin Ebadi.

Les bahaïs suivent les enseignements de Bahaullah, né en Iran en 1817, qu'ils considèrent comme un prophète. Leur foi est interdite en Iran, où ils sont considérés comme des hérétiques et des "espions" liés à Israël car leur siège mondial se trouve à Haïfa. Ils ont développé un enseignement à distance depuis 1987 car les bahaïs ne sont pas autorisés à faire des études supérieures en Iran.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : Iran: procès de 7 enseignants, Figaro, 27 septembre 2011 Poste de veille

Retour à l'accueil