Mohammad Nosrati a eu la mauvaise idée de pincer les fesses de son coéquipier Sheys Rezaei après le but de son équipe face à Damash Gilan. Résultat, la Fédération iranienne a immédiatement infligé une amende de près de 30 000 euros et une suspension à durée indéterminée aux deux joueurs de Persépolis ! Les autorités ont jugé ce geste comme une «atteinte à la chasteté publique» , une faute qui peut coûter jusqu'à deux mois de prison et 74 coups de fouet !

Retour à l'accueil