Valeurs Actuelles a organisé un débat entre Xavier Lemoine, maire UMP de Montfermeil, et Abdelhak Eddouk, aumônier musulman sur le thème un islam laïc est-il possible ? Extraits des propos de Xavier Lemoine :

« (…) Il n’y a pas de hiérarchie cléricale dans l’islam, pas de magistère authentique unique. Et cela change tout ! Vous m’avez cité un verset. Soit, je vous crédite de la confiance que vous méritez, mais votre parole ne peut pas engager un autre musulman. Vous savez bien qu’un autre pourra se référer à d’autres versets, à d’autres sourates qui diront exactement le contraire de ce que vous affirmez et qui pourront justifier d’autres comportements. Et chacun peut, en conscience, s’affirmer bon musulman.

Il faudrait aussi que l’on puisse examiner sereinement si les ressorts fondamentaux de l’islam sont compatibles avec le droit positif français tel que la religion chrétienne l’a inspiré. Et l’on verra qu’il y a d’importantes différences sur bien des points. Les représentations de Dieu ne sont pas les mêmes dans la Bible et dans le Coran. Il en découle deux anthropologies, deux modes de vie, deux organisations sociales. La Bible dit que l’homme a été créé à l’image de Dieu, ce qui permet aux chrétiens de conclure à la dignité inaliénable de la personne humaine, notion étroitement liée à celle de sa liberté. Le Dieu du Coran, en revanche, n’a pas fait alliance avec l’humanité : le musulman n’a que les droits que Dieu veut bien lui consentir. Sa dignité lui vient non pas de sa nature mais de sa soumission à la volonté de Dieu et de son appartenance à la Oumma, la communauté des musulmans, qui codifie l’intégralité de sa vie. Ce qui pose la question de la laïcité et de la liberté religieuse…(…)

Le CFCM ne fonctionnera pas mieux tant qu’on n’aura pas résolu trois problèmes : la tutelle qu’exercent les pays étrangers sur les fédérations ; le contrôle des taxes perçues sur l’abattage rituel de la viande (les sommes sont considérables) ; et je crois, quand même, qu’il y a des divergences doctrinales importantes. Je suis allé au salon de l’Union des organisations islamiques de France, au Bourget, qui attire des dizaines de milliers de musulmans. Les hommes d’un côté, les femmes de l’autre… Ne me dites pas que ce n’est pas l’islam. Si cette vision de l’islam devait s’imposer en France, moi je dis : non !(…) »

 

 

Le Salon Beige , le 16 décembre 2011      

Retour à l'accueil