Regardez la photo, mais surtout regardez bien les gens.

Il viennent contempler le "spectacle". A supposer que là où vous habitez il puisse y avoir une monstruosité pareille, ça vous viendrait à l'idée, d'aller vous rassembler pour une telle exhibition? Non. Et à supposer qu'on vous y oblige, vous auriez envie de prendre cette scène d'horreur en photo? Non plus! Et pourtant, c'est ce que font ces gens.Tranquilles, je dirais même qu'ils semblent sereins, apparement sans aucun sentiment de lisible sur leurs visages. Pas plus émus que ça. En décalage total avec la scène qu'ils sont venus "contempler". La différence avec vous et moi? Ils sont musulmans! Des musulmans ordinaires, élevés dans la culture de la mort. Cette pendaison atroce, commes les décapitations, les lapidations et autres douceurs que recommande de faire leur livre d'Amour, de Paix et de Tolérance, sont pour eux des actes habituels, quotidiens, ça ne leur fait ni chaud ni froid.
Ils en seraient presque friands. Ils en redemanderaient, à plus grande échelle.
Ils applaudissent, ces musulmans ordinaires, aux scènes que vous qualifierez d'horreur. Il applaudissent aux attentats, comme celui du 11 septembre 2001, rappelez-vous ce n'est pas si loin. Quand ils sont tous sortis dans les rues pour crier leur joie, à Alger, à Tripoli, au Caire, à Ramallah, à Djakarta et partout ailleurs en Islamie. A tel point que leurs dirigeants, gênés d'avoir à se justifier aux yeux du monde de la bêtise crasse de ces peuples d'ignares sanguinaires, ont dû les faire rentrer de force chez eux. Trop tard, on les a vus, ces déchets de l'humanité, et on les connait! On sait de quoi ils sont capables, s'ils avaient la puissance! Quand on a la culture de la mort, plus rien ne peut surprendre, on attend juste l'ordre de prendre les armes soit-même, ou la ceinture d'explosifs, et d'aller au djihad, afin de mériter les 72 vierges promises par allah.
On reste impassible devant la mort, surtout quand c'est celle d'un kuffar. Car les humains, pour le musulman ordinaire, n'ont pas tous la même valeur. Allah lui-même leur a fait descendre la sourate par laquelle il les place au-dessus de tous les autres peuples et seuls détenteurs de la vérité.

La mort n'émeut pas le musulman ordinaire. Par contre, montrez-lui une caricature, et là son sang ne fait qu'un tour, il entre dans tous ses états, il est sous le choc, il ne contient plus son émotion. Il brûle les drapeaux, il brûles les ambassades, il tue même ses congénères, pourtant la chose la plus haram de son dogme. Heureusement qu'il est limité en puissance comme en armes, sinon, on pourrait dire rapidement adieu à l'humanité!

Cette scène nous montre finalement très bien ce qu'est le musulman ordinaire. Elle nous apporte une preuve de plus qu'il n'y a ni islamisme, ni intégrisme, ni extrémisme, il y a juste l'islam ordinaire, pratiqué par 1,5 milliard de musulmans ordinaires.
 
 
 
Retour à l'accueil