Tout comme le Boko Haram au Nigeria et les talibans en Afghanistan et au Pakistan, les troupes d'Al Shabaab ont vraisemblablement fêté eux aussi l'aïd à leur manière, tuant deux personnes dont une fillette de 8 ans, et en blessant trois autres.

Heureusement, une seule des attaques à réussie. L'autre grenade n'a pas explosé, et une la mine a été découverte à temps.


Deux personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées lors d’une attaque à la grenade dans l’enceinte d’une église à Garissa, dans l’est du pays.

Une autre grenade lancée à l’entrée d’une base militaire n’a pas explosé.

Ces deux attaques se sont produites samedi vers minuit et s’ajoutent à de nombreux autres actes de violences survenus au Kenya ces dernières semaines.

Garissa est une ville garnison dont la majorité des habitants sont des musulmans.

Elle se trouve à 70 km de Dadaab qui abrite plus 400 000 réfugiés en majorité somaliens.

Une mine a été découverte - dans la journée de samedi - au passage d’un convoi des Nations Unies, mais l’engin n’a pas explosé.

La police kényane a ouvert une enquête pour déterminer si ces attaques ont des liens avec le mouvement islamique somalien, Al Shabaab.

Mais selon un porte-parole de la police, il pourrait aussi s’agir d’une "rivalité religieuse." (moi j'appelle ça une persécution religieuse).

Nairobi a envoyé des troupes en Somalie le 16 octobre dernier, pour combattre les ismalistes shebab, accusés d’être responsables d’enlèvements d’occidentaux sur son sol.

Les shebab, qui nient toute implication dans les enlèvements, sétaient engagés à mener des actions de représailles sur le territoire kényan.

Source : BBC

Aucune agence de presse ne précise dans le titre, que c’est une église qui a été attaquée. Sans vouloir nécessairement bâtir une théorie quelconque là-dessus, je trouve cela suffisamment curieux pour le signaler.

Voici aussi une traduction d'un article de Compass Direct News, traduit par l'Observatoire de la christianophobie :

La bande d’islamistes fous furieux d’Al Shabaab a sans doute encore frappé au Kenya. Vers 20 h, samedi dernier, un parti de ces terroristes somaliens a lancé une grenade dans la maison du gardien de l’église pentecôtiste de Garissa, tuant deux personnes dont une fillette de 8 ans et en blessant sérieusement trois autres. Cette gamine était un des enfants de l’« Ancien » qui préside la congrégation et qui est aussi le gardien de cette église, dont la maison jouxte le lieu de culte. Le pasteur de cette congrégation a été le témoin de cette explosion et a vu les assassins en fuir le lieu en hurlant : « Vous devez arrêter de boire du vin » !
 
 
 
Retour à l'accueil