La branche d'Al-Qaïda au Yémen a pris le contrôle d'une ville de la province du sud-est de Shabwa, trois semaines après la mort du religieux américano-yéménite, Anwar al-Awlaki, qui a été tué par des drones américains, a déclaré jeudi un responsable de sécurité de la province.

Sous couvert d'anonymat, le responsable a déclaré à Xinhua que "La ville d'Azzan avec les villes voisines sont bourrées des militants d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQAP), qui sont connus localement comme des partisans de la charia (loi islamique) ... ils ont presque contrôlé la région toute entière". 

Les tensions sont montées en flèche à Azzan après la tuerie du fils al-Awlaki, Abdul Rahman et son cousin, Ahmed par un autre drone américain la semaine dernière, a déclaré le responsable.

Des sources proches du groupe terroriste de l'AQAP ont confirmé à Xinhua qu'ils ont bombardé un oléoduc exportation de gaz géré par la compagnie de gaz français Total à proximité yéménites qui transportait du gaz brut de Marib au terminal d'exportation de Balhaf le 15 octobre pour "se venger d'abord les frappes aériennes américaines sur les membres de la puissante tribu d'Awalik".

"Des attaques plus puissantes et meurtrières sont préparées pour venger l'assassinat de membres de la famille Awlaki et d'autres citoyens yéménites" par le gouvernement yéménite soutenu par les américains, ont précisé les sources.

Les résidents locaux ont dit avoir vu des avions de guerre planant au-dessus de la ville depuis mercredi, craignant qu'une éventuelle frappe aérienne pourrait avoir lieu bientôt.

Ils ont ajouté que certains des habitants ont commencé à quitter la ville pour des villages montagneux voisins, de crainte d'éventuels raids aériens.

AQAP est devenu une force puissante dans le sud et le sud-est du Yémen, bénéficiant apparemment de troubles qui ont éclaté dans ce pauvre pays arabe fin Janvier.

 

 

 

 

 

 

 

http://french.cri.cn

Retour à l'accueil