20110510_SalahSoltan.jpg

Malgré six prédicateurs interdits de congrès, la nature islamiste de l'UOIF fait que les conférenciers sont évidemment tous "borderline", nourrits aux mêmes références idéologiques.

Un membre de l'Union Internationale des Savants Musulmans dirigée par Yussef Al-Qaradawi, l'égyptien Salah Sultan, est programmé aux Rencontres de l'UOIF.

salah sultan.jpg

Antisémite assumé, il a cité en référence les "Protocoles des Sages de Sion" dans une récente émission télévisée où il appelait à la destruction d'Israël. Côté "diplomatie", Il a appellé sur Al Jazeera en août 2011 à tuer non seulement l'ambassadeur israélien en Egypte, mais également tout sioniste présent sur le sol égyptien. Va-t-il appeler à tuer l'ambassadeur israélien en France ce weekend ?

En avril 2010 il reprenait les clichés antisémites les plus éculés en affirmant que les Juifs utilisent le sang des chrétiens pour confectionner leur pain appelé matzoh lors de la fête de Pessa'h.

Seule Marine Le Pen et le Bloc Identitaire ont demandé l'interdiction de la tenue de ce congrès, où 40 000 islamistes ont assisté samedi à l'intervention de Tariq Ramadan selon la police. Le Bloc Identitaire s'est vu rejeté son référé liberté déposé par son avocat. Tous les autres partis trouvent donc normal de laisser se tenir des congrès islamistes étrangers en France, jusqu'à l'Eglise qui a envoyé Mgr Dubost venir témoigner de son amitié...

 

http://www.islamisation.fr

Retour à l'accueil