crusader

Le 12 octobre 2014, l’EI a publié le quatrième numéro de son magazine en anglais Dabiq. La couverture du numéro, intitulé « The Failed Crusade » [la croisade manquée] est illustrée par une image représentant un drapeau de l’EI flottant triomphalement au-dessus de la Basilique Saint-Pierre de Rome.

Le magazine contient plusieurs menaces et cite à plusieurs reprises le message vidéo du 21 septembre d’Abu Mohammed Al Adnani, porte-parole de l’EI (voir le rapport de MEMRI « Responding to US-Led Campaign, IS Spokesman Calls to Kill Westerners, Including Civilians, By Any Means »). [i]

Extraits de son message vidéo :

« Et ainsi nous vous promettons [ô croisés] avec la permission d’Allah que cette campagne sera votre dernière campagne. Elle sera brisée et vaincue, tout comme toutes vos campagnes précédentes ont été brisées et vaincues, sauf que cette fois nous vous attaquerons ensuite, et vous ne nous attaquerez jamais. Nous conquerrons votre Rome, briserons vos croix et asservirons vos femmes, avec la permission d’Allah, le Très-Haut », et « vous payerez le prix lorsque votre économie s’effondrera. Vous paierez le prix quand vos fils seront envoyés à la guerre contre nous, et qu’ils vous reviendront handicapés, amputés, dans des cercueils ou malades mentaux. Vous payerez le prix lorsque vous craindrez de voyager dans un autre pays, quel qu’il soit. Vous payerez le prix quand vous marcherez dans vos rues, et regarderez à droite et à gauche, craignant les musulmans. Vous ne vous sentirez pas en sécurité même dans vos chambres. »

D’autres menaces visent les nations qui participent aux attaques de la coalition contre l’EI : « À ce stade de la croisade contre l’État islamique, il est très important que des attaques aient lieu dans tous les pays qui ont rejoint l’alliance contre l’État islamique, notamment les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Australie et l’Allemagne. Les citoyens des pays croisés doivent être pris pour cibles là où ils se trouvent ».

Autre menace dans le numéro : « Chaque musulman doit sortir de chez lui, trouver un croisé et le tuer. Il est important que le meurtre soit attribué aux supporters de l’État islamique qui ont obéi à ses dirigeants. Cela peut facilement se faire dans l’anonymat. Sinon, les médias croisés feront passer ces attaques pour des meurtres fortuits. La planification et l’exécution de toute attaque doit être entourée de discrétion. Plus le nombre de personnes impliquées sera petit et les discussions préliminaires seront réduites, plus l’attaque aura de chances d’être menée à bien. Nul ne doit compliquer les attaques en impliquant d’autres parties, en achetant des matériaux complexes ou en communiquant avec des individus au cœur faible. »

________________________________________
[i] http://www.memrijttm.org/responding-to-us-led-campaign-is-spokesman-calls-to-kill-westerners-soldiers-or-civilians-by-any-means-possible.html

 

http://www.memri.fr/2014/10/22/letat-islamique-publie-le-quatrieme-numero-de-son-magazine-en-anglais-dabiq-appels-a-attaquer-des-citoyens-des-pays-de-la-coalition-contre-lei/

Retour à l'accueil