Rome, Cologne, Copenhague, Londres, d’énormes chantiers s’ouvrent dans toutes les grandes villes d’Europe d’où surgiront des mosquées géantes capables d’accueillir des milliers de musulmans.

Les mosquées sont d’une part financées par des gouvernements de pays étrangers comme la Turquie, l’Iran ou l’Arabie Saoudite où règne la charia, la loi islamique et, d’autre part, sont soutenues par les partis politiques de gauche qui ne tolèrent aucune opposition à leur construction.

Pour les experts de l’islam, ces mosquées ne changeront pas seulement la physionomie des villes mais également le paysage politique de l’Europe.


 
Retour à l'accueil