Voici un post passionnant par Elder of Zyion sur le démasquage des citations mensongères par l'historien mondialement connu de l'université d'Exeter, Illan Pappé. Il commence par citer un premier démasquage par l'organisation CAMERA (Committee for Accuracy in Middle East Reporting in America) dédiée à la précision du journalisme aux USA concernant le moyen orient.


*En préambule je rajouterai cette citation authentifiée de Ben Gourion qui a écrit à son fils Amos en 1937 :

« Nous ne souhaitons pas et nous n'avons pas besoin de chasser les arabes et de prendre leur place. Tous nos espoirs reposent sur l'idée-vérifiée tout le long de notre activité sur cette Terre [d'Israël] - qu'il y a suffisamment d'espace dans le pays pour nous et pour les arabes »
— Efraim Karsh, Fabricating Israeli history: the « new historians », éditions Frank Cass, New York , 2000, p. 49-507. qu'on peut lire sur google books *


CAMERA :
Le Cinéaste Porter Speakman Jr., producteur et réalisateur du film 2010 Dieu est avec nous (God is on our Side) , a publié un communiqué de presse reconnaissant qu'une citation attribuée à David Ben-Gourion par l'historien Ilan Pappé n'est pas vérifiable.


Dans son livre de 2006 Le nettoyage ethnique de la Palestine (Oneworld Publications), Pappé a signalé qu'en 1937 , dans une lettre à son fils, David Ben-Gourion écrivait ce qui suit:
« Les Arabes doivent partir mais il nous faut l’occasion propice pour le faire, une guerre par exemple »

C'est une citation accablante et elle figure en bonne place dans le film "God is on our Side" .
Mais elle n'apparaît dans aucune des sources citées par Pappé.

Dans son livre, Pappé a fourni deux références pour cette citation. La première référence est le journal de David Ben Gourion du 12 Juillet, 1937. La seconde est la page 220 ​​de
la Nouvelle Judée d'Août-Septembre de 1937 , un bulletin publié par l'Organisation sioniste mondiale.

CAMERA a fourni à Speakman des copies électroniques de ces deux sources - dont aucune ne contiennent la citation attribuée à Ben Gourion.

En réponse Speakman a publié un communiqué de presse suivant:

"... Cette citation ne peut être trouvée dans les sources originales du journal de Ben Gourion et donc ne peut pas être authentifiée. Bien que les références à cette citation existent, nous ne pouvons pas le trouver dans sa forme originale. Dans un effort de transparence et de précision, les producteurs ont décidé de la retirer à l'avenir des exemplaires de "God is on our Side"
Nous nous excusons de ce changement. "
[Notez bien , Speakman s'excuse de la modification, PAS du fait d'avoir induit en erreur les spectateurs avec une FAUSSE citation!]


La citation attribuée par Pappé à Ben Gourion apparaît également dans un article de 2006 publié dans le Journal of Palestine Studies .
Dans cet article, Pappé fournit une autre source pour la citation. Il déclare qu'elle apparaît sur les ​​pages 167-168 de Palestine and the Arab-Israeli Conflict: A History with Documents de Charles D. Smith (Boston et New York:. Beford / St Martin Press, 2004.)

La citation n'apparaît pas là non plus.

Les éditeurs du Journal of Palestine Studies étudient actuellement la question.

CAMERA a fait de nombreuses tentatives pour contacter le Dr Pappé de l'Université d'Exeter, mais l'historien n'a pas répondu.
[Ici se termine l'article de CAMERA]

Elder of Zyion poursuit :

La fausse citation de Ben Gourion est partout sur ​​Internet et a été citée dans The Independent , suite à quoi , l'historien Benny Morris [pourtant lui aussi membre du groupe des "nouveaux historiens" , en son temps hostile à Israël] a protesté dans The Independent et affirmé que la citation était une falsification. Nous avons constaté dans le passé que Pappé invente , chaque fois qu'il en a envie. Nous l'avons aussi vu reconnaître qu'il le faisait :
Dans une interview donnée au journaliste du Journal "Le Soir" de Bruxelles, en 1999 , Beauduin Loos:
"Contrairement à d'autres nouveaux historiens, Pappe ne fait pas mystère de son biais politique et idéologique. «Nous sommes avons tous des partis pris politiques», soutient-il. «Il n'y a aucun historien au monde qui soit objectif. Je m’intéresse moins a ce qui s'est passé qu'a la façon dont les gens relatent ce qui s'est passé".Le livre le plus connu de Pappé est "The making of the Arab-Israeli Conflict 947-1951" Tauris IB, Londres et New York, publié en 1992."

Dans l'avant propos de son livre "A History of Modern Palestine: One Land, Two Peoples"
( http://www.amazon.com/History-Modern-Palestine-Land-Peoples/dp/0521683157 ) Pappé écrit [on peut le lire en se servant de la fonction "Look Inside" d'Amazon] en bas de la page page 11:
"Mon parti pris est évident, malgré le désir de mes pairs que je m'en tienne aux faits et à la «vérité» lors de la reconstitution des réalités passées. Je considère toute reconstitution comme vaine et présomptueuse. Ce livre est écrit par quelqu'un qui admet la compassion pour les colonisés et pas pour le colonisateur; qui sympathise avec les territoires occupés et pas avec les occupants."

*Le titre français est : "Une terre pour deux peuples : Histoire de la Palestine moderne" , mais amazon ne permet pas de lire l'introduction de la version française contrairement à la version anglaise.
Observatoire du moyen-Orient
Retour à l'accueil