Bajram Idriz, imâm réputé pour son ouverture d'esprit, chantre du dialogue des cultures, qui intervient à l'Académie des sciences allemande, est sérieusement éreinté par un reportage de la chaîne ARD. Celui qui prétend être un multi-diplômé de différentes universités a entièrement inventé son curriculum vitae. Exemple: pour son "diplôme en théologie" qu'il aurait obtenu en France, l'homme a embelli ainsi quelques cours (par correspondance!) avec l'école d'imams de l'UOIF dans la Nièvre, le centre des Frères Musulmans où on apprend les textes de Hassan Al-Banna et autres modèles des islamistes contemporains (Ibn Tayymya, Hudaybi). Des révélations qui tombent mal alors que le projet de Grande mosquée de Munich qu'il dirige est en cours de réalisation.

 

 

 

Publié dans Observatoire de l'islamisation

Retour à l'accueil