Des revendications, de la plus simple aux plus extravagantes posées au nom de l'islam, semblent se multiplier aujourd'hui... Il n'est plus place pour séparer les "extrémistes" des "modérés" car nous avons affaire à chaque fois à de simples pratiquants. Si la religion islamique est incompatible, par les incidences qu'elle entraîne sur la vie quotidienne, avec nos propres modes de vies occidentales, l'Islam doit -il être encore toléré ? Ou peut-il être canalisé ? Que je sache les autres religions sur le territoire national n'entraînent pas de telles exigences de la part de leurs pratiquants...

Pour votre réflexion, je vous soumets un lien issu d'un site musulman modéré, à vous de juger !
 

Source :

http://islamfrance.free.fr/doc/mot/terminologie.html#Religion

Vivre dans un pays où l'on n'applique pas les lois de l'Islam n'est pas une chose facile. Le musulman doit, tous les jours, faire attention et être sur ses gardes, tant le nombre d'occasions de tomber dans le péché est important. Assumer et consolider sa foi qui est mise à l'épreuve à chaque instant est une grande marque de piété.

Ainsi, dans les difficultés rencontrées par les musulman(e)s, nous trouvons tout ce qui concerne la nourriture. Nous savons que les règles à ce niveau sont strictes et sans ambiguïtés. L'élément auquel les croyant(e)s font sans doute le plus attention est la viande. En effet, parmi les animaux qui nous sont autorisés à manger, comme chacun sait, la seule viande qui nous est licite est celle d'un animal qui a été égorgé au nom de Dieu et qui fait partie de certaines catégories (on trouve le boeuf, le mouton, etc.). Voici ce que nous dit, par exemple, ce verset du Coran :

 

Sourate 2, Verset 173
"Certes, il vous interdit la chair d'une bête morte, le sang, la viande de porc et ce sur quoi on a invoqué un autre que Dieu. Il n'y a pas de péché sur celui qui est contraint sans toutefois abuser ni transgresser, car Dieu est Pardonneur et Miséricordieux."


Mais il n'y a pas que la viande. En effet, il se trouve qu'en France, comme dans de nombreux pays dans le monde, certains aliments tels que les biscuits, la margarine, le pain, etc. se compose d'éléments qui ne sont pas autorisés à la consommation pour un musulman. Les plus connus sont :

 

  • Les graisses animales : les animaux n'ayant pas été égorgé au nom de Dieu, leur graisse ne nous est pas autorisée.
  • Le saindoux : Graisse de porc fondue
  • La gélatine : il s'agit d'une protéine ayant l'aspect d'une gelée, fondant vers 250°C, que l'on obtient par action de l'eau chaude sur le collagène des tissus de soutien animaux (et c'est souvent de chez le cochon).

En plus de cela, il y a certains composés ou ingrédients qui sont la plupart du temps des adjuvants (colorants, conservateurs, etc.) et qui sont fabriqués à partir d'éléments naturels ou synthétiques. Mais le problème, c'est que certains d'entre eux (une minorité) sont à base de produits que les musulman(e)s ne peuvent consommer. Il convient alors de faire très attention et d'être sur ses gardes.

Prenez l'habitude de vérifier ce que vous achetez, notamment dans les supermarchés. Dans la liste des ingrédients du produit, ces adjuvants sont indiqués par la lettre E en majuscule suivi d'un nombre (exemple E102, E334...). Vous trouverez à partir de ce lien la liste de ces composés, à gauche, ceux qui sont licites et à droite ceux qui sont illicites. Retenez surtout ceux qui sont mauvais, étant les moins nombreux!

Retour à l'accueil