Noël, la fête des chrétiens a été célébrée dans le sang au Nigeria : les divers attentats perpétrés hier à proximité d’églises catholiques ont été revendiqués par une organisation, ou une secte, qui s’est assigné pour mission de faire couler le sang qualifié « impur » des chrétiens. =======>Chaque année, à l’approche de Noël, les chrétiens sont appelés à la discrétion, à la prudence, à la vigilance dans de nombreux pays d’Orient et de la Corne de l’A...frique. Il y a eu récemment des attentats contre les chrétiens coptes d’Egypte et contre les chrétiens d’Irak notamment.

Cette flambée de guerre de religion se produit alors que, dans divers pays, notamment ceux qui se sont débarrassés de la dictature, on assiste à une poussée de l’islamisme politique. Cet islamisme se proclame « modéré » sans qu’il ait pu encore donner au monde les preuves tangibles de cette modération.

Une question hante toute la partie de la communauté internationale qui se veut démocratique :=======> un Etat qui déclare se plier à la loi islamique, la charia, peut-il reconnaître la liberté religieuse, le droit d’être fidèle à une religion non islamique ?
L’Iran, sous l’empire de fer des mollahs, pourra-t-il un jour admettre officiellement le droit pour les femmes d’être les égales des hommes et de laisser leurs cheveux à l’air libre ? Même un pays à haut revenu et à haut niveau culturel comme l’Arabie saoudite ne se résigne pas à reconnaître aux femmes le droit d’exercer toutes les activités des hommes, comme de conduire une voiture ? Et partout, les chrétiens, qui croient à la parole de l’Evangile, tendent l’autre joue, subissent sans protester les imprécations haineuses, les menaces de mort et la palme du martyre.
=======>Un jour, trahissant la morale chrétienne, riposteront-ils œil pour œil ?




http://www.bienpublic/
Retour à l'accueil