Télévision officielle Palestinienne : Chrétiens et Juifs sont des êtres inférieurs

Les Chrétiens et des Juifs sont présentés comme des "ennemis de la destinée".
La violence est, elle aussi, glorifiée.
L'animatrice d'un programme télé de l'AP destiné aux enfants demande à une jeune fille palestinienne de réciter un poème.Ce poème, selon l'animatrice de l'émission, enseigne aux enfants "le sens de la responsabilité et de l'appartenance [à la nation musulmane , l'Oumma]."
Les messages de "la responsabilité et de l'appartenance" véhiculés par le poème comprennent :
1.Des insultes aux chrétiens et aux Juifs:
"Ils sont ce qui reste des croisés [les chrétiens] et [des survivants de la bataille de] Khaibar [les Juifs y ont été battus, massacrés et réduits en esclavage par Mahomet en 629], ils sont "inférieurs, moins nombreux [ou plus petits], plus lâches et méprisables."
2.L'incitation à la haine : les Chrétiens et les Juifs sont désignés comme "l'ennemi", sous le vocable : "Les ennemis de la destinée." [de l'Oumma]
3. La glorification et l'encouragement de la violence : "Où est mon arme? Je l'ai trouvée - Une pierre, je l'ai prise et l'ai jetée sur les ennemis de la destinée".
Palestinian Media Watch a documenté à de nombreuses reprises les discours haineux, le refus de l'existence d'Israël et la diabolisation de Israéliens dans cette émission de la télévision de l'AP destinée aux enfants.
Ce qui suit est la transcription du poème :


Animatrice de la télévision de l'AP : "Tu vas nous réciter un poème qui nous enseigne également les sens de la responsabilité et de l'appartenance."
Fille : "... L'occupant a volé ma terre et la terre de mes grands-pères ...
Où est ton épée, Khaled [guerrier arabe] ?
Où est ton courage, Saladin [conquérant musulman] ?
Mais personne ne m'a répondu.
Où est mon arme ? Je l'ai trouvée - une pierre. Je l'ai prise et jetée sur les ennemis de la destinée.
J'ai appris au monde qu'un musulman [qui combat] au nom d'Allah ne peut être vaincu...
Ils nous défient avec la Maison Blanche, nous les défions avec l'éveil [islamique] et la Kaaba [la Mecque].
Ils ne sont pas plus forts que Khosrau et César (les dirigeants des empires perse et byzantin).
Ils [Chrétiens et Juifs] sont ce qui reste des croisés [les chrétiens] et [des survivants de la bataille de] Khaibar [les Juifs y ont été battus, massacrés et réduits en esclavage par Mahomet en 629]
Ils sont "inférieurs, moins nombreux [ou plus petits], plus lâches et méprisables.
Oh musulmans du monde: Réveillez-vous, vous avez dormi depuis trop longtemps.
Vos pères et vos fils sont massacrés, votre [mosquée] Al-Aqsa est souillée et détruite."
Présentatrice : "Bravo ! Applaudissons notre amie Lara."
[PA TV (Fatah), le 11 mai 2012
par Itamar Marcus et Nan Jacques Zilberdik
Retour à l'accueil