Fatima Orsatelli, trésorière de l'association La Mosquée de Marseille, mais conseillère régionale PS (ce qui provoque des conflits au sein de l'islam local), ne se décourage pas :

O

 

"Nous sommes en train de travailler au dépôt, en janvier, de l'appel du jugement du tribunal administratif et d'un nouveau permis de construire. La communauté urbaine de Marseille a délibéré le 9 décembre sur le lancement des études pour la réalisation d'un parking de 450 places et notre architecte travaille à la modification des accès et à la limitation du minaret à moins de 25 mètres."

Reste que les 22 millions d'euros nécessaires à la construction n'ont pas été trouvés.

 

 

 

 

 

 

 

 

Observatoire de l'islamisation

Retour à l'accueil