Twitter : Appels au meurtre de djihadistes suite à la publication de nouvelles caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo


 
Dans une conversation en arabe sur Twitter intervenue le 2 janvier 2013, jour de la parution de la nouvelle bande dessinée de Charlie Hebdo La Vie de Mahomet, des djihadistes mettent en avant plusieurs suggestions de représailles. La conversation est lancée par "Abdallah Bin Mohammed", qui pose la question : "Quelles devraient être nos représailles [à la publication de dessins caricaturant Mahomet] ? Parmi les propositions avancées figurent des appels à tuer des civils, notamment les otages français d´AQMI, et à commettre des attentats de grande envergure. Inventaire (non exhaustif) des suggestions :

- Abattre les ambassadeurs de France, en prenant exemple sur le meurtre de l´ambassadeur des Etats-Unis en Libye

- Perpétrer un attentat dans le style de ceux perpétrés à Londres et Madrid, seuls susceptibles de "soumettre" et de "dissuader" les "croisés"

- Commettre des assassinats

- Le "djihad est la solution"

- Administrer un coup dur comme l´a fait Oussama Ben Laden le 11 septembre

- Abattre les otages français détenus par AQMI (Al-Qaïda au Maghreb islamique)

- Celui qui peut tuer un citoyen français, qu´il le fasse "sans hésiter"

- Commettre un attentat suicide devant le "ministère de l´Information" français
Notons aussi la présence de suggestions modérées : condamner la parution des caricatures, réaliser un film où des "mécréants" joueraient le rôle des Compagnons du Prophète, afin de prouver au monde que les musulmans ne sont pas des fondamentalistes.

La personne ayant lancé la discussion écrit sous le pseudo « Abdallah Bin Mohammad », https://twitter.com/ABDLLH_Bn_M7mmd . C´est la même personne qui a mis en ligne une séquence manquante d´une vidéo d´AQPA il y a quelques jours : AQPA y promettrait une récompense de 3 000 grammes d´or pour quiconque assassinerait l’ambassadeur « juif » américain au Yémen, Gerald M. Feierstein, ainsi qu´une récompense de cinq millions de riyals yéménites (environ 23 000 $) pour quiconque tuerait un soldat américain au Yémen.

Le tweet avait pour titre: « Exclusif : séquence audio de l´annonce d´Al-Qaïda supprimée par les Américains. » et avait été instantanément relayé via Twitter parmi des partisans du djihad, avec le hashtag « Jai´zat Al-Qaïda », qui signifie « récompense d´Al-Qaïda. »

Afin de prévenir des réactions de violence à la publication de La vie de Mahomet, Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman, a également diffusé un communiqué le 2 janvier 2013 :

"Le CFCM appelle les musulmans de France à éviter toute réaction à ce comportement obsessionnel et pathologique [la publication de nouvelles caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo] qui ne traduit qu’une forme de lâcheté et d’opportunisme, face auxquels les musulmans doivent opposer mépris et ignorance.

Fait à Paris, le 2 janvier 2013

Mohammed MOUSSAOUI

Président du CFCM"[1]



[1]     http://oumma.com/15303/bd-charlie-hebdo-cfcm-appelle-musulmans-a-opposer-mepr

MEMRI Middle East Media Research Institute

 

Retour à l'accueil