Mohamed ElBaradei : Il y a quelques jours, [le président Morsi] a émis une déclaration constitutionnelle, qui me rappelle le verset du Coran où Pharaon dit : "Je suis votre Dieu, le Très-Haut."

Extraits d´une interview du leader de l´opposition égyptienne, Mohamed ElBaradei, diffusée sur Al-Nahar TV le 29 novembre 2012.

Voir les extraits-vidéo en anglais sur MEMRI TV : http://www.memri.org/clip/en/0/0/0/0/0/0/3658.htm

[...]

Quand je me penche sur les articles du projet de constitution qui ont été publiés, concernant la liberté de croyance, la liberté d´expression, les droits des femmes, les droits des enfants, les pouvoirs du président et les droits économiques et sociaux, je constate que cette constitution est miteuse. Voir cela m’attriste. Elle apparaît à un moment où l´Égypte est totalement divisée. Nous n’avons pas fait la révolution il y a 20 mois pour assister à cela. Nous avons fait la révolution pour défendre notre pain, notre liberté et la justice sociale. Nous n´avons rien vu de tout cela jusqu´à présent.

[...]

Le journaliste : Mais il va y avoir un référendum populaire ...

Mohamed ElBaradei : Peu importe, Hosni Moubarak organisait lui aussi des référendums populaires. Il y avait beaucoup de référendums de ce type en URSS. Kadhafi tenait de grands référendums populaires.

Le journaliste : Ces référendums ont obtenu un résultat de 99 % ...

Mohamed ElBaradei : Et même parfois de 99,9 % ... C’est très courant par ici. Peut-être que pour sauver les apparences de l’après-révolution, ils parleront de 60 %.

Au bout du compte, lui, sa constitution et ce référendum seront radiés.

Comme je l´ai dit, ce n´est rien d´autre que du folklore. C´est une perte de temps pour nous et un gâchis révolutionnaire. Il essaie de la prendre en otage, et les réactions seront dures.

[...]

[Les Islamistes de l´Assemblée constituante] parlent de l´Holocauste ...

Le journaliste : Mais feu Dr El-Messiri a déclaré que, d´après ses recherches, l´Holocauste n´avait pas eu lieu.

Mohamed ElBaradei : Peut-être ses recherches étaient-elles méticuleuses, mais moi, ce que je sais, c´est ce que j´ai vu dans les camps de concentration. Il y avait des fours crématoires. J´ai vu des photos d´enfants massacrés et envoyés dans ces fours crématoires.

[...]

Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org

Retour à l'accueil