Dans son article intitulé L’Empire de Sion, publié dans le quotidien gouvernemental saoudien Al-Yawm, le chroniqueur Anisa Al-Sharif Makki affirme que les sionistes fomentent un plan satanique de conquête du monde, détaillé dans les Protocoles des Sages de Sion, et l’appliquent depuis 1897. Extraits : [1]

Depuis 1897, [les sionistes] planifient la construction d’un Royaume de Sion mondial. Les Protocoles des Sages de Sion [ont dépeint] un complot diabolique contre l’humanité. [Il a été fomenté] en réaction à l’oppression subie par le Juifs au 19e siècle en Europe, qui les a poussés à trouver des moyens de se venger de toute l’humanité, persuadés que tout le monde avait pris part à leur humiliation. Le Protocole 24 [décrit comment] les Juifs ont décidé d’utiliser des moyens sales et clandestins pour occuper, pas seulement la terre de Palestine, mais le monde entier. Le monde savait et n’a rien fait.

[Les Protocoles des Sages de Sion] sont la source moderne que les sionistes utilisent aujourd’hui, et d’où ils tirent leur idéologie et leurs plans sataniques. Les pires d´entre ces démons se sont réunis, en tête à tête et en groupes, pour se concerter et rivaliser les uns avec les autres afin de concocter le plan le plus criminel qui soit pour envahir le monde et le détruire. Dans le Protocole [24], ils se gaussent que les meilleurs moyens de prise de contrôle du monde sont le terrorisme et la violence – plutôt que [les débats] académiques - et que la liberté politique n’est pas une vérité, mais [seulement] un concept qu’[ils] doivent savoir exploiter si nécessaire, afin d’attirer les masses.

Il s’agit d’un plan criminel qui veut renverser l’ordre mondial et menacer son existence même, en semant l’anarchie et les conflits et en dénigrant tous les fondements de la religion et de la nationalité, et de [l’ensemble] de la création. Ceci s´ajoute au fait de déclencher des crises et des guerres mondiales - pas seulement celles d’aujourd’hui, mais [aussi celles qui ont eu lieu] à travers les âges, [pendant que] le monde regardait bras croisés. Après avoir assuré leur contrôle sur le terrain, les fils de Sion ont appliqué leur plan diabolique de domination du monde en empoignant d’une main de fer le système bancaire mondial et les médias, et en reconnaissant : « Nous, les Juifs, sommes les dirigeants, les corrupteurs et les bourreaux du monde »...

[Ils croient qu’]eux seuls sont les élus de Dieu, tandis que les autres sont des objets inanimés dont ils sont propriétaires et qu’ils peuvent utiliser à leur guise. Lorsque les Juifs remportent une bataille, ils sont obligés de détruire leurs ennemis jusqu’au dernier - comme nous l’avons vu aujourd’hui à Gaza [pendant l’opération Pilier de défense] - une guerre d’extermination dont tout le monde a été témoin dans l´indifférence générale. Tout acte généreux d´un Juif envers un non-Juif est [considéré comme] une grosse erreur, alors que tout acte diabolique d´un Juif envers un non-Juif est [vu comme] un sacrifice à Dieu...

Quand les Juifs se rassemblent, ils paraissent unis, mais en réalité, il existe des conflits profonds entre eux. Leurs cœurs sont divisés, comme Allah l’a dit dans le Coran : ‘Ils se battent pas contre vous, même ensemble, sauf dans les cités fortifiées ou de derrière des murs. Leur inimitié interne est très grande. On pourrait penser qu’ils sont unis, mais leurs cœurs sont divisés. C’est parce que ce sont des gens qui ne comprennent pas [Coran 59:14]. Il y a inimitié entre eux, mais ils sont unis contre les autres. Leur société est [composée de] groupes conflictuels, aux racines divergentes et aux composantes divisées. Il existe également des différences de classe et de culture entre eux.

Ce sont des lâches, effrayés par la pierre dans la main d’un enfant, alors qu’ils détiennent eux-mêmes des armes destructrices. Ils combattent l’impuissant et tremblent de peur devant les missiles du Hamas, [qui déclenchent] des sirènes de panique à Tel-Aviv. Que serait-il arrivé si le Hamas ne possédait qu´un dixième de leur arsenal ?

Le djihad en Palestine se poursuit, et la résistance continuera jusqu’à ce que [la terre] soit libérée... [Quoi qu’il arrive,] la victoire est proche... »

Note :

[1] Al-Yawm (Arabie Saoudite), 21 novembre 2012.

Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org.

Retour à l'accueil