Pour voir la vidéo sous-titrée en anglais, cliquez ici http://www.memri.org/clip/en/0/0/0/0/0/0/3847.htm

 

Ci-dessous des extraits d´un discours public prononcé par le membre du Conseil de la Choura égyptien Cheikh Mohammed Al-Saghir, lors de sa visite à Gaza, et diffusé sur la télévision Al-Aqsa du Hamas le 9 mai 2013 :

Mohammed Al-Saghir : Prenez [mon] cœur, qui est devenu dur comme de l´acier, et utilisez-le pour lapider tous les juifs. Prenez-le et utilisez-le pour lapider tous les juifs. Prenez mes yeux. Peut-être un beau garçon devenu aveugle peut-il les utiliser pour retrouver la vue. Prenez ma peau. Faites-en un détonateur ou un lance-pierre pour un enfant, car cette terre engendre perpétuellement des garçons aussi fiers que [Khaled] Ibn Al-Walid.

[...]

Chers frères, la Jama´a Islamiyya et le Parti de la construction et du développement, et son chef, l’érudit djihadiste injustement emprisonné aux Etats-Unis, Dr Omar Abd Al-Rahman...

Applaudissements

L´Amérique est le protecteur d´Israël, l´enfant abandonné. C´est l´Amérique qui a plongé un poignard empoisonné de haine dans le cœur de la nation arabe et islamique. L´Amérique tient la télécommande, et dirige les mouvements de ses singes, ses porcs et ses malfrats juvéniles à la frontière terrestre de la gloire. L’Amérique... N´oubliez jamais, quand vous voyez une marionnette en mouvement : ne prêtez pas attention à la marionnette elle-même. Cherchez toujours les mains sales qui contrôlent cette marionnette.

[...]

Je représente le peuple [égyptien] en tant que prédicateur d’Al-Azhar et membre du parlement. Tous ceux qui ont publié des messages sur ma page [des médias sociaux] ont demandé la même chose : « O Cheikh, Jérusalem est dans nos cœurs, et la Palestine est la prunelle de nos yeux. Si nous ne sommes pas autorisés à visiter [la Palestine], nous les rencontrerons au battement des tambours du djihad. » Ils m´ont demandé d´embrasser les têtes des mères et des pères des martyrs, et si c’est impossible, ils m´ont demandé d´embrasser, au nom du peuple égyptien, le chef du symbole de la résistance, Ismail Haniya. C´est donc ce que je vais faire.


Al-Saghhir se dirige vers Haniya, le bénit et l´embrasse sur le front.


Applaudissements et acclamations de la foule
.


[...]

 


Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org.

Retour à l'accueil