Voici les tableaux récapitulant la progression des partis aux élections présidentielles (le % de progression est fait en fonction de l'élection précédente). Ainsi Marine Le Pen progresse de 65,45% en nombre de voix par rapport au score de son père en 2007, lequel avait baissé de 29,92% par rapport à 2002 :

  FN + MNR       PS      
  résultats en% Voix Prog/an -1   résultats en% Voix Prog/an -1  
1988 14,38 4376742     34,11 10381332    
1995 15,00 4571138 4,44   23,30 7098191 -31,63  
2002 19,20 5471739 19,70   16,18 4610113 -35,05  
2007 10,44 3834530 -29,92   25,87 9500112 106,07  
2012 18,03 6344097 65,45   28,56 10003036 5,29

 

UMP et Verts :

UMP / RPR       Verts      
résultats en% Voix Prog/an -1   résultats en% Voix Prog/an -1  
19,96 6075160     3,78 1149897    
20,84 6348696 4,50   3,32 1010738 -12,10  
19,88 5665855 -10,76   5,25 1495724 47,98  
31,18 11448663 102,06   1,57 576666 -61,45  
27,07 9479515 -17,20   2,26 791056 37,18  

Le résultat de Jean-Luc Mélenchon est plus délicat à analyser puisqu'il a visiblement réussi à rassembler quasiment toute l'extrême-gauche, vidant de sa substance le NPA (1 498 581 voix en 2007) et LO (487 857 voix en 2007), sachant que le PCF avait obtenu 707 268 voix en 2007 (+ 123 540 à Gérard Schivardi) et José Bové 483 008. Le Front de Gauche réussit ainsi son pari de rassembler l'extrême-gauche avec 3 887 639 voix en 2012.  

    Sources : Michel Janva http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/

Retour à l'accueil