Pasteur de l’Église d’Iran , Youcef Nadarkhani  est en prison depuis octobre 2009 en Iran pour « apostasie » : il aurait abandonné l’islam pour le christianisme . Cette “apostasie” lui a valu d’être condamné à mort par un tribunal de Rasht (une ville à 243 km an nord-est de Téhéran) en septembre 2010. Ses avocats ont évidemment fait appel de cette sentence, mais le jugement qui était attendu pour octobre dernier n’a toujours pas été rendu.

Son cas a été soumis par ce tribunal au « guide suprême » de la République islamique d’Iran, l’ayatollah Khamenei, et des indiscrétions de fonctionnaires du pouvoir judiciaire islamiste ont laissé entendre que le jugement ne serait sans doute pas rendu avant un mois…En attendant, les autorités islamistes exercent toutes sortes de pressions sur le prisonnier pour le contraindre à revenir à l’islam. Depuis septembre on lui a fourni des ouvrages sur la religion mahométane avec obligation de les lire dans sa geôle. Les instructions du pouvoir judiciaire est de tout mettre en œuvre pour le faire revenir à l’islam.

 

 

 

Sources : Compass Direct News/ Observatoire de la christianophobie

Retour à l'accueil