Le succès de la nouvelle stratégie iranienne (I) – L´administration américaine croit au mensonge d´une "fatwa" de Khamenei contre les armes nucléaires

Dans son allocution devant l´Assemblée générale de l´ONU (24 septembre2013), le président américain Barack Obama a déclaré : « Le Guide suprême a émis une fatwa contre le développement des armes nucléaires » [1] En fait, une telle fatwa n´a jamais été émise par le Guide suprême Khamenei et n´existe pas ; ni le régime iranien ni qui que ce soit d´autre n´est en mesure de la présenter.

Le mensonge de la "fatwa de Khamenei" a été promu par le régime iranien lui-même - et ses porte-parole - depuis plusieurs années. Chaque fois que la "fatwa" était mentionnée, on lui attribuait une autre date d´émission : 2005, 2007 et 2012 ont été avancées, mais le texte de cette "fatwa" n´a jamais été présenté.

MEMRI a mené des recherches approfondies pour trouver la trace d´une telle fatwa, et publié des rapports révélant qu´il s´agissait d´une fiction. 
Voir les rapports suivants :


Renewed Iran-West Nuclear Talks – Part II: Tehran Attempts to Deceive U.S. President Obama, Sec´y of State Clinton With Nonexistent Anti-Nuclear Weapons Fatwa By Supreme Leader Khamenei http://www.memri.org/report/en/0/0/0/0/0/0/6291.htm

Release Of Compilation Of Newest Fatwas By Iranian Supreme Leader Khamenei – Without Alleged Fatwa About Nuclear Bomb http://www.memri.org/report/en/0/0/0/0/108/0/7348.htm


Le régime iranien agit comme si la fréquente allusion à une "fatwa" inexistante la ferait accepter comme réelle. À ce jour toutefois, les Européens ont, pour leur part, refusé d´en admettre l´existence. Selon des sources officieuses, lesconseillers juridiques de l´UE3 ont fait une demande officielle au régime iranien en 2005 pour en obtenir une copie - en vain.

 

 

[1] http://gadebate.un.org/sites/default/files/gastatements/68/US_en_0.pdf.

 

Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org.

 

Pour consulter l’intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d’accès, visiter le sitewww.memri.org/french.

Retour à l'accueil