Contrairement à ce que la plupart des gens croient, la pratique des décapitations, que nous observons chez les musulmans, n’a pas été inventée au 21ème siècle. L'opinion générale pense qu’il s’agit d’un comportement pratiqué par une minorité, dont la lecture de l’Islam est incorrecte et extrémiste (sous-entendu, l’Islam n’a rien à voir avec cela). Une fois de plus, comme je le montrerai plus tard dans ce chapitre, nous sommes loin de la vérité. Le problème en Occident se situe au niveau du « politiquement correct ». Il infeste les discours et étouffe la liberté d’expression, pour traiter de ce sujet d’actualité. À moins d’être honnêtes nous ne pourrons pas aborder un tel sujet. Nous devons être sensibles et sincères sur les questions auxquelles nous faisons face. Notre but n'est pas d’isoler, ou de stigmatiser les musulmans. Il consiste à ouvrir les consciences sur ce qui se produit dans notre monde, et réfléchir à la façon dont nous pouvons traiter le problème, de la manière la plus efficace.

Si nous regardons autour de nous, pouvons-nous honnêtement trouver un conflit majeur dans lequel les musulmans ne sont pas impliqués ? Notre guerre est-elle une guerre contre la terreur, ou bien une guerre contre les terroristes musulmans ? Combien de terroristes hindous, Juifs et bouddhistes combattons-nous ? Prenons un bref instantané du monde dans lequel nous vivons aujourd'hui :

 Tchétchénie Les musulmans sont actifs dans cette région de la Russie.
 Philippines Les musulmans sont actifs. Ils combattent le gouvernement.
 Irak Les musulmans sont actifs. Ils pratiquent des décapitations, des attentats et des meurtres.
 A.Saoudite Les musulmans sont actifs. Ils pratiquent des attentats et des actes terroristes.
 Israël Tirs quotidiens de roquettes sur les colonies juives, exemple à Gush Katif, plus de 6000 roquettes à ce jour. Attentats Kamikazes réguliers.
 Afghanistan Les musulmans sont actifs. Ils sont en conflit avec les forces de la coalition des Etats-Unis.
 Egypte Soulèvement musulmans à l’encontre des croyants coptes.
 Turquie Attentats suicides contre des cibles occidentales et juives.
 Pakistan Les musulmans sont actifs à la frontière du Pakistan. Ils combattent contre le gouvernement.
 Soudan Les musulmans sont actifs contre les croyants soudanais. Conversions forcées, meurtres de civils innocents, parmi les croyants et non croyants.
 Indonésie Insurgés musulmans forçant les croyants à se convertir ou à mourir.
 Algérie Insurgés musulmans, qui combattent le gouvernement. 
 Nigeria Musulmans, qui combattent les croyants et détruisent des églises, divisions nord/sud.
 Bosnie Musulmans, qui combattent et tuent les villageois Serbes et qui profanent des églises.
 Erythrée Musulmans, qui font la guerre contre les croyants.
 Liban Musulmans actifs contre les croyants libanais. 
 Inde Insurgés musulmans, qui combattent au Kashmir, actifs dans les rues de l'Inde.

La liste est sans fin. Partout où nous regardons, nous voyons que les musulmans sont actifs. Voulez-vous toujours que nous parlions d’une religion d’amour, de paix et de tolérance ? Ou peut-être d’une « grande religion que certains auraient tristement détourné » ? Réfléchissez bien ! Si vous voulez marcher dans l'obscurité et enterrer votre tête dans le sable, feindre qu'il ne se produit rien et que l’Islam n'est pas l'ennemi, libre à vous ! Cela ne fera toujours pas de l’Islam une religion de paix. L’Islam demeure une religion de soumission, et de violence brutale, contre les peuples et les gouvernements les plus vulnérables de notre société.

Avant tout, l’Islam, en tant que religion, est encrée dans le passé. Elle n’avance pas. La rhétorique pacifique ne peut pas fonctionner. Bien évidement, il est possible de duper le peuple pendant un certain temps, mais vous ne pouvez pas constamment duper tout le monde. Qu'est-ce que cela veut dire ? L'islam veut forcer les gens dans un paradigme du 7ème siècle. Ceci signifie que vous ne pouvez pas réinterpréter le Coran selon vos caprices et vos désirs. Même un musulman bienveillant se doit d’accepter le Coran comme norme De facto dans sa vie. Les instructions concernant les décapitations sont tirées des pages même du Coran, puis ensuite développées dans les Hadiths (dires et faits de Muhammad). Le Coran ne peut pas être interprété sans les Hadiths. On ne peut pas séparer l’un de l'autre, car ils sont entrelacés et employés dans tous les aspects de la jurisprudence musulmane. Les Hadiths ont un statut haut placé dans les deux principales sectes de l’Islam, chez les Sunnites et chez les Shiites. Ils sont considérés comme faisant partie de la foi de l'Islam. Leur rejet est vu comme un rejet de l'Islam. Selon cette religion, il est IMPERATIF d’y adhérer pour vivre en tant que bon musulman.

Bien que de nos jours, il soit rare que les gens mettent en pratique les enseignements de l’Islam, tout ce que les musulmans font, devrait y être conformes. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les musulmans devenaient si exaspérés chaque fois que le rapprochement Islam/terrorisme était fait ? C’est parce qu'ils essayent d'être de bons musulmans, et non PAS des terroristes ou des extrémistes. Ce que l'Occident définit en tant que terrorisme, l'Islam le voit en tant que code légal pour le djihad et pour la conversion des non musulmans. Le but recherché est la diffusion de l'Islam.

Pour de nombreuses personnes, le Wahhabisme est une simple secte de l'Islam, qui a des vues extrémistes. Ils se trompent. Et les musulmans le savent pertinemment. Pour avoir demandé aux gens de revenir à la vérité du prophète et à ses enseignements, Muhammad Ibn Abd al-Wahab (18ème siècle) devrait simplement être considéré comme un puritain musulman. Sa démarche ressemble à celle qu’a connue le christianisme lors de la Réformation, lorsqu’il poussa les gens à retourner à la vérité de la Bible. Les vérités de la Bible enseignent la paix et l'harmonie, alors que celles du Coran enseignent le djihad contre les infidèles.

Que ceux, qui pensent qu’il est possible de co-exister avec l'Islam (car après tout, l'Islam appelle les deux maisons d'Israël les gens du « Livre »), gardent à l’esprit qu'il appelle aussi mécréants, tous ceux qui disent que Yeshua est le fils de YHVH.

Sourate : 5.17 Certes sont mécréants ceux qui disent : "Allah, c'est le Messie, fils de Marie ! " - Dis : "Qui donc détient quelque chose d'Allah (pour L'empêcher), s'Il voulait faire périr le Messie, fils de Marie, ainsi que sa mère et tous ceux qui sont sur la terre ? ... A Allah seul appartient la royauté des cieux et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux". Il crée ce qu'Il veut. Et Allah est Omnipotent.

Il n’y a qu’une seule personne, qui a intérêt à nier la déité du Messie et Son affiliation au Père. Cette personne n’est autre que s.a.tan. Celui là même, qui détourne la vérité. 

Dans la conception du monde judaïque/chrétien, YHVH est le Dieu personnel, qui souhaite avoir une relation avec Sa création. Il aime toute l'humanité et veut qu’elle se détourne du péché, pour être réconciliée avec Lui par l’intermédiaire de Yeshua. Le Messie a ainsi élaboré le besoin de repentance pour tout un chacun. Il nous a donné les deux « règles d'or » de la conduite hébraïque. 

1. Aimer Yahuweh YHVH de tout notre coeur, de toute notre âme et de toute notre pensée. 

2. Aimer nos prochains comme nous-même, c.-à-d. aimer toute l'humanité. Traiter les autres comme nous voudrions qu’ils nous traitent, en reconnaissant que nous sommes tous créés à l'image de YHVH.

En Islam, nous retrouvons également deux concepts : Allah est l'Etre Suprême, et Muhammad est son dernier et ultime prophète. Il est l'autorité suprême sur terre, tout ce qu'il dit est vrai, et son autorité ne peut pas être remise en question. C'est pour cette raison que tout au long de l'histoire son autorité n’a jamais été contestée. Tout ceux qui ont eu le malheur d’essayer ont été éliminés.
A. Le Djihad envers les Infidèles

Tout le monde en Islam s’accorde sur le fait qu’il incombe à tout musulman de combattre le djihad pour Allah. Le but est d’établir le califat, c.-à-d. l'état islamique mondial. Le djihad est la chose la plus grande qu’un musulman puisse accomplir. Dans un premier temps, il se pratique au moyen de discours, pour essayer de convertir d'autres personnes à l’Islam. S'ils n'écoutent pas, alors il faut employer tous les moyens possibles. La construction de mosquées et de madrasas (écoles islamiques et centres de culte), fait partie de la stratégie expansionniste de l’Islam. En dernier ressort, les conversions se font par la force. Les non croyants qui refusent de se convertir sont supprimés. Qu’observons-nous partout en Europe ? Les mosquées, et les centres islamiques ne se multiplient-ils pas ? L'étape finale de cette évangélisation pervertie sera la violence. Si les bonnes circonstances sont trouvées, elle suivra. Regardez ce qui s’est passé en Egypte, en Indonésie, au Liban, et au Nigeria etc. ? Y voyons-nous l'utopie musulmane promise se réaliser ? Pas vraiment !

Selon les différentes écoles de pensée, les Imams Al-Qastalani (Shaafi), Al-Mawardi (Shaafi), Al-Taftazani (Hanafi) et Jirjani (Hanafi), s’accordent pour dire que la solution pour combattre les infidèles est de donner la victoire à l'Islam. Cette victoire a pour but et pour intention de faire du nom d'Allah (le dieu musulman), le nom le plus grand. Le but du musulman est de développer et de faire de la foi en Allah, la foi la plus répandue. La lutte est réelle, et se termine toujours en combat. Il doit être initié par les musulmans, après avoir offert à quiconque la possibilité d’accepter l'Islam. La non-acceptation de l'Islam génère la violence. 

Voici comment Muhammad opéra avec les habitants d’Arabie Saoudite.

Sourate : 47.4. Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous [c’est à dire décapitez les]. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions.

Le Coran est clair : le but est d’inculquer la crainte dans les coeurs des incroyants [les non musulmans].

Sourate: 8.12-13. Et ton Seigneur révéla aux Anges : "Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l'effroi dans les cœurs des mécréants [tous les non musulmans]. Frappez donc au-dessus des cous [décapitez les] et frappez-les sur tous les bouts des doigts. Ce, parce qu'ils ont désobéi à Allah et à Son messager." Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager... Allah est certainement dur en punition [aucune pitié].

Dans le Coran, c’est Allah, en personne, qui ordonne de couper les têtes et les doigts des incroyants. Ceci n'est pas allégorique. Voici la véritable couleur de l'islam, que la plupart des gens démentent. Pour ceux qui veulent encore nier la réalité, ces sourates n’ont pas été abrogées. Elles sont bel et bien en vigueur aujourd'hui. 

Les masses ignorantes nous demandent de ne pas juger cette religion sur les actions d’une minorité. Alors sur quoi allons-nous juger l'Islam ?

Il n’y a qu’une seule réponse possible, regardons les oeuvres accomplies par Muhammad. Ne jugeriez-vous pas la chrétienté et la foi des israélites nazaréens en vous basant sur les actions de Yeshua de Nazareth ? Bien sûr que si ! C'est la meilleure chose à faire, dans la mesure où les adeptes ne doivent jamais faire des choses non préconisées par le fondateur. Yeshua a-t-il dit à l'Eglise Catholique de lancer l’inquisition contre les Juifs ? Yeshua a-t-il demandé aux Puritains de brûler les sorcières ? Non. Muhammad a-t-il commandé à ses adeptes de décapiter les mécréants ? Oui. Muhammad a-t-il dit à ses adeptes de faire le saint djihad contre les infidèles ? Affirmatif. 

Dans l'histoire de l’Islam ces pratiques sont clairement établies. Le Pacte d'Omar est un pacte sans équivoque, qui fait ressortir la condition des Juifs et des croyants en terre musulmane. En tant que « dhimnis » (un statut de citoyen de seconde zone), ils furent très mal traités.

Le Pacte d’Omar - Coexistence avec les croyants

Voyons quel fut l'édit établit par Omar ibn Al-Khattab, le second calife après la mort de Muhammad. Cet édit est connu, par tous les non musulmans, sous le nom de Pacte d'Omar.

Nous avons entendu d’Abd al-Rahman ibn Ghanam (mort le 7/8/697 après JC) ce qui suit : Quand Omar ibn al-Khattab, qu’Allah soit content de lui, accorda une paix aux croyants de Syrie, nous lui avons écrit comme suit : 

Au nom de dieu, Miséricordieux et Compatissant, ceci est une lettre au serviteur de dieu, Omar (Ibn al-Khattab), commandant du Fidèle, de la part des croyants de telle et telle ville. Quand vous êtes venu contre nous, nous vous avons demandé une protection (ayman) pour nous-mêmes, pour nos descendants, pour notre propriété, et pour les personnes de notre communauté. Nous avons pris les engagements suivants envers vous :

o Nous ne construirons pas, dans nos villes ou dans leur voisinage, de nouveaux monastères, églises, couvents, ou cellules pour les moines ; ni nous ne réparerons, de jour ou de nuit, ceux qui sont en ruines ou qui sont situés dans les quartiers musulmans. 

o Nous garderons nos portes grandes ouvertes pour les passants et les voyageurs. Nous accueillerons et logerons tous les musulmans qui passent sur notre chemin, pendant trois jours. 

o Nous n’abriterons pas dans nos églises ou dans nos logements aucun espion, ni nous ne cacherons de musulmans. 

o Nous n'enseignerons pas le Coran à nos enfants. 

o Nous ne manifesterons pas notre religion publiquement et nous ne convertirons personne. S'ils le souhaitent, nous n'empêcherons pas nos proches de se convertir à l'Islam. 

o Nous montrerons du respect envers les musulmans, et nous lèverons de nos sièges, lorsqu’ils souhaitent s'asseoir.

o Nous ne chercherons pas à ressembler aux musulmans en n’imitant aucun de leurs vêtements, le qalansuwa, le turban, les chaussures, ou la coiffe. Nous ne parlerons pas comme eux, ni nous adopterons leurs kunyas (prénoms, NDT). 

o Nous ne monterons pas en selle, nous ne ceindrons pas l’épée, nous ne porterons et ne transporterons pas d’arme.

o Nous ne graverons pas les inscriptions arabes sur nos sceaux. 

o Nous ne vendrons pas de boissons fermentées. 

o Nous couperons les avants de nos têtes. 

o Nous nous habillerons toujours de la même manière, partout où nous irons, et nous lierons le zunar à nos tailles.

o Nous ne montrerons pas nos croix, ni nos livres sur les routes et sur les marchés musulmans. 

o Dans nos églises, nous utiliserons seulement des clapets silencieux. Nous n'élèverons pas nos voix quand nous enterrerons nos morts. Nous ne montrerons pas de lumières sur aucune des routes musulmanes ou sur leurs marchés. Nous n'enterrerons pas nos morts près de ceux des musulmans.

 Nous ne prendrons pas les esclaves qui ont été alloués aux musulmans. 

 Nous ne construirons pas de maisons plus hautes que celles des musulmans. 

 (quand j'ai apporté la lettre à Omar, qu’Allah soit content de lui, il a ajouté, “nous ne frapperons pas un musulman”).

 Nous acceptons ces conditions pour nous-mêmes et pour les personnes de notre communauté En contrepartie nous serons en sécurité. 

 Si de quelque façon nous violons ces engagements, desquels nous sommes les garants, nous renonçons à notre engagement (dhimmi), et nous nous exposons aux pénalités pour insoumission et sedition. 

 Omar Ibn al-Khattab répondit : “Signez ce qu’ils demandent, mais ajoutez deux clauses, que vous leur imposerezs en sus de celles qu'ils ont entreprises : “ils n'achèteront pas une personne, faite prisonnière par les musulmans," et "celui qui frappe un musulman avec une intention délibérée, renoncera à la protection de ce pacte." 

 

Tiré de Al-Turtushi, Siraj al-Muluk, pp. 229-230.

 

Comme nous pouvons le constater dans cet édit, la vie des croyants et des Juifs en terres musulmanes était très dure. Sur son lit de mort Muhammad maudit les Juifs et ordonna à ses adeptes d’expulser tous les païens d'Arabie. C’est pour cette raison qu’Omar dit que deux religions ne pouvaient co-exister en Arabie Saoudite.

B. Le meurtre des Juifs par décapitation

Voyons les preuves...

La vie de Muhammad par ibn Ishaq Sirat Rasul Allah by A. Guillaume p 464 et 465

Even, une femme juive fut décapitée. Son seul crime fut d’être juive.

Aisha dit : « Seule une de leur femme fut tuée. En fait, elle était avec moi, me parlait, et riait avec hystérie, pendant que l'apôtre tuait sa famille sur le marché ; quand soudainement une voix appela son nom. « Mon dieu », ai-je crié, « qu'y a-t-il ? » Elle me répondit « Je dois être tué ». « Pour quoi ? » Demandais-je. « A cause d’une chose que j’ai faite », répondit-elle. Elle fut emportée et décapitée. Citation de fin –c’est moi qui souligne.

La décapitation de Kab bin Ashraf

BUKHARI, VOLUME 5, #369 Narration de Jabir Abdullah

Le messager d'Allah dit « qui est disposé à tuer Ka`b bin al-Ashraf, qui a blessé Allah et son apôtre ?». Sur quoi Maslama se leva en disant, « O messager d’Allah ! Souhaiterais-tu que je le tue ? » Le prophète dit, « oui ». Maslama dit, « Alors permet moi de mentir (c.-à-d. pour tromper Ka`b). Le prophète dit, « Tu peux ».

Maslama alla voir Ka`b et dit, « Cet homme (c.-à-d. Muhammad) exige que nous payons le Sadaqa (c.-à-d. le Zakat) [impôts], il nous cause des ennuis, et je suis venu pour t’emprunter quelque chose ». Sur ce, Ka`b dit, « Par Allah, tu finiras par te lasser de lui ! ». Maslama dit, « Puisque nous l'avons suivi jusqu’à maintenant, nous ne voulons pas l’abandonner ; à moins et jusqu'à ce que nous voyions comment il va finir. Maintenant nous voulons que tu nous prêtes une charge de chameau ou deux de nourriture ». Ka`b dit, « oui, mais vous devrez m’hypothéquer quelque chose ». Maslama et son compagnon dirent, « Que veux-tu ? ». Ka`b répondit, « hypothéquez moi vos femmes ». Ils dirent, « Comment pouvons-nous t’hypothéquer nos femmes, tu es le plus beau des Arabes ? ». Ka`b dit, « hypothéquez moi alors vos fils ». Ils dirent, « comment pouvons-nous t’hypothéquer nos fils ? Ils seront injuriés lorsqu’on dira tels et tels ont été hypothéqués pour une charge de chameau de nourriture. Cela nous causerait un grand déshonneur. Nous t’hypothèquerons nos bras ».

Maslama et son compagnon promirent à Ka`b que Maslama reviendrait vers lui. Il vint vers lui le soir, avec son frère de lait, Abu Na'ila. Ka`b les invita à rentrer dans son fort et descendit à leur rencontre. Son épouse lui demanda, « où vas-tu à cette heure ? ». Ka`b répondit, « nulle part, Maslama et mon frère (de lait) Abu Na'ila sont là ». Son épouse dit, « j'entends une voix sanguinaire ». Ka`b dit « il ne s’agit que de mon frère Maslama et de mon frère de lait Abu Na'ila. Un homme généreux doit répondre à un appel de nuit, même si on l’invite à être tué ».

Maslama avait deux hommes avec lui. Alors il entra avec les deux hommes, et leur dit, « quand Ka`b arrivera, je toucherai ses cheveux et les sentirai, lorsque vous verrez que je tiendrai sa tête, frappez le. Je vous laisserai sentir sa tête ».

Ka`b bin al-Ashraf descendit vers eux enveloppé dans ses vêtements, répandant du parfum. Maslama dit, « je n'ai jamais senti de meilleur parfum que celui-ci ». Ka`b répondit, « j'ai les meilleures femmes arabes qui savent utiliser ce type de parfum ». Maslama demanda à Ka`b « Me permettrais-tu de sentir ta tête ? ». Ka`b dit « oui ». Maslama la sentit et la fit sentir à ses compagnons. Alors il demanda de nouveau à Ka`b « Me laisseras-tu (sentir ta tête) ? ». Ka`b dit, « oui ». Lorsque Maslama le tint fortement, il dit (à ses compagnons) « allez-y ! ». Ils le tuèrent et allèrent chez le prophète pour l’informer. 

Ibn Sa'd's Kitab al-Tabaqat al-Kabir ajoute un autre trait intéressant à cette histoire. 

Du Tabaqat, vol. 2, page 37 : 

« Ensuite ils coupèrent sa tête et l’emportèrent avec eux... ils posèrent sa tête devant lui [Muhammad]. Il (le prophète) loua Allah pour ce massacre ».

Kab bin Ashraf fut décapité pour avoir écrit quelques poèmes diffamatoires sur les femmes musulmanes et pour avoir exposé Muhammad comme étant un faux prophète. Incapable de supporter une telle critique, il prit une mesure radicale pour se débarrasser de lui, par l’intermédiaire de ses adeptes. Cet acte a posé les fondations : si aujourd'hui quelqu’un critique l'Islam, il ne doit être toléré d’aucune manière. Des mesures drastiques et rapides doivent être prises à son encontre. C'est pour cette raison que nous avons affaire à des réactions violentes chez les musulmans aujourd'hui. Si, lors d’une discussion, vous dites que Muhammad est un faux prophète, votre interlocuteur musulman peut devenir si offensé envers vous, qu’il serait prêt à vous tuer. Il n’est pas rare, lors de discussions sur la religion, de voir certains radicaux qui n’arrivent pas à maîtriser leur comportement. Ils deviennent rapidement injurieux. Un tel esprit de colère, est l'esprit manifesté de s.a.tan, et non pas celui du véritable YHVH, et de Yeshua Son Messie. Le menteur et le meurtrier n’est autre que s.a.tan. Il le fut dès le commencement. Si quelqu’un est sous son emprise, alors il fera de même. L'esprit de Yahuweh, quant à Lui, est amour et compassion, compréhension et pardon. YHVH peut se défendre Lui-même, dès lors, il n’y a aucun besoin qu’un individu Le défende. Il est plus grand que chacun d’entre nous et la vengeance Lui appartient. 

Le second événement d’importance, qui marqua les débuts de l’Islam, fut le massacre de nombreux innocents Juifs de la tribu de Quraiza. 

Leur destin, enregistré dans le Hadiths, nous raconte la chose suivante…

Volume 5, Livre 59, Numéro 448 :
Relaté par Aisha :

Lorsque le prophète rentra de la (bataille) d'Al-Khandaq (c.-à-d. La Tranchée), il rangea ses armes et prit un bain. Gabriel lui apparut, tandis qu'il (c.-à-d. Gabriel) secouait la poussière de sa tête, et dit, « Tu as déposé les armes ? ». Par Allah, je ne les ai pas déposées. Sortez à leur rencontre (pour les attaquer) ». Le prophète dit, « ou ? ». Gabriel indiqua vers Bani Quraiza. Alors l'apôtre d'Allah alla vers eux (c.-à-d. vers Banu Quraiza, pour les assiéger). Ils se rendirent au jugement du prophète mais ce dernier les dirigea vers Sad, afin qu’il donne son verdict à leur sujet. Sad dit, « mon verdict est que les guerriers doivent être tués, leurs femmes et leurs enfants pris en tant que captifs, et leurs propriétés distribuées ».

Durant cet évènement, Muhammad ordonna la décapitation de 400 à 600 hommes ; les femmes et les enfants furent pris comme récompense pour la bataille et partagés entre les musulmans impliqués dans le combat. 

Un autre fait, dans la vie de Muhammad, tiré du livre d’Ibn Ishaq Sirat Rasul, Allah par A. Guillaume p 461-464 et 465 indique :

Asad leur dit : « O Juif, vous pouvez voir ce qui vous est arrivé, Je vous offre trois alternatives. Choisissez celle qui vous convient. (I) Nous suivrons cet homme [Muhammad] et l'accepterons comme véritable, parce que par dieu, il est maintenant évident pour vous qu'il est un prophète envoyé et que c'est lui qui est mentionné dans vos Ecritures. Vos vies, votre propriété, vos femmes et vos enfants auront la vie sauve. Ils [les Juifs] dirent, « Nous n'abandonnerons jamais les lois de la Torah et ne les changerons jamais pour d’autres ». [p. 463] Al-Aus bondit et dit, « O apôtre, ils [les Juifs] sont nos alliés pas les alliés de Khazraj, et tu sais comment tu as récemment traité les alliés de nos frères ». Depuis, l'apôtre avait assiégé la tribu de B. Qanuqa, qui était alliée d'Al Khazrah. [p.464] L'apôtre sortit alors jusqu’au marché de Médine (qui est toujours son marché aujourd'hui) et y creusa des tranchés. Il envoya les chercher et coupa les têtes dans les fossés, pendant qu'on lui apportait les groupes. Parmi eux était l'ennemi d'Allah Huyayy b. Akhtab et Ka'b b. Asad, leur chef. Il y en avait 600 ou 700 en tout, bien que certains disent 800 ou 900. Citation de fin soulignée par mes soins, [mes commentaires entre crochets].

Les hommes étaient alignés au bord d’énormes tranchées creusées. Ils étaient amené par groupe de cinq ou de six à la fois, pour être décapités. Ce ne sont pas les seuls cas de décapitations, mais ils nous montrent certains des faits dans lesquels Muhammad fut personnellement impliqué. Nous commençons désormais à comprendre pourquoi les musulmans, qui suivent strictement les préceptes de l'Islam aujourd'hui, veulent accomplir les mêmes choses qui furent accomplies dans leur passé. Cela ne nous laisse aucun doute sur les événements que nous voyons sur nos écrans. Les décapitations, la barbarie, les attentats, sont les sous-produits d'une ère islamique, qui est en train d’être rétablie par les musulmans partout dans le monde. Je prédis que les choses vont devenir encore pires. Les attentats suicides, communs sur la terre d’Israël, se produisent maintenant en Irak, en Russie, aux Etats-Unis et en Europe, comme je l'avais prédit dans la première édition de mon livre « Islam, Peace or Beast ». De tels agissements vont allés croissant. Des mesures gouvernementales doivent être prises pour mettre fin à ces crimes insidieux.

La Bible nous parle des choses, qui se produiront dans les temps de la fin.

Apocalypse 13:2 La bête que je vis était semblable à un léopard ; ses pieds étaient comme ceux d’un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, son trône, et une grande autorité.

Points à noter :

 La bête = Empire/Royaume/nations.
 Le Léopard = Empire Grec (qui contrôla tout le Moyen Orient. Musulman aujourd’hui)
 Les pieds d’un ours = Empire Medo-Perse. Musulman aujourd’hui.
 La gueule d’un lion = Babylone (l’Irak). Musulman aujourd’hui.
 Le dragon = s.a.tan, celui qui détourne et qui s’oppose.

Ce chapitre de l’Apocalypse poursuit et nous révèle la renaissance de l'Islam, l'Empire dont tout le monde pensait qu’il était mort. En fait, il revient. Nous assistons aujourd’hui à sa renaissance. Elle est tout d’abord naturelle, dans la mesure où les ménages musulmans ont de nombreux enfants ; de six à huit par famille. La partie la moins importante de cette renaissance vient du prosélytisme et des conversions. De nombreux musulmans affirment être venus en Occident pour lui rendre la monnaie de sa pièce, lorsqu’il contrôlait leurs terres. Un exemple est la domination britannique en Inde. Plusieurs musulmans, en toute honnêteté, disent souvent en privé que les occidentaux ont pillé leurs terres. Désormais, ils viennent pour piller les leurs, en faisant de fausses réclamations. Nous avons souvent affaire à de fausses réclamations envers la sécurité sociale et les bureaux d'immigration ; tel un frère et une sœur prétendant être mari et femme, afin d'obtenir un droit d’entrée.

A ce stade des choses, même si la religion ne rentre pas en compte dans leur système de pensée, nous voyons qu’il en est tout autre, en ce qui concerne la moralité de tels affirmations et agissements. Il en est de même pour ces cinq prières et cette fausse droiture extérieure. Cela étant, je peux me porter garant pour quelques musulmans, qui sont très honnêtes et droits dans leur moralité. Ceux là sont souvent plus méritants que de nombreux chrétiens. Les musulmans s'en tiennent aux doctrines qui leur sont enseignées et ne discutent pas au sujet de certains principes, tels l'homosexualité, l'avortement, ou les lois de la cacheroute. La plupart de ces choses sont tirées des Ecritures. Les israélites nazaréens et les chrétiens devraient s’entendre sur la Bible, et plus particulièrement sur les directives qui y sont claires. Malheureusement parmi les chrétiens, les arguments ne finissent jamais. La Parole détient la preuve contre tous ceux qui veulent nier Ses saintes lois/Torah. J'ai du respect pour les Juifs, parce qu'ils ne discutent pas au sujet des principes de base de la vie quotidienne enseignés dans la Torah. C'est de là que l'Islam tire sa moralité. Ce sont les Juifs que Muhammad a vu pratiquer ces choses. C’est grâce à eux, qu’il s’est rapproché du monothéisme. Je suis fermement d'accord avec tous les principes de la Torah. Ils sont éternels et invariables. Vous en verrez beaucoup parmi les convertis musulmans qui disent la même chose.

Apocalypse 13:3 Et je vis l’une de ses têtes comme blessée à mort ; mais sa blessure mortelle fut guérie. Remplie d’admiration, la terre entière suivit la bête. Points :

 Tête blessée = Islam blessé. Empire musulman qui a été défait en 1924 lorsque l’Empire Ottoman disparut. 
 Blessure guérie = aujourd’hui – Les peuples proclamant la résurrection de l'Islam, ce qui lui permet de faire la guerre contre la puissance Occidentale. L’Islam devient de plus en plus influent et compte de plus en plus d’adeptes. 

Dans les derniers jours, la Bible nous avertit en nous disant que des croyants seront décapités, pour leur témoignage envers Yeshua, par cet Empire et par ses adeptes musulmans [voyez le cas typique de Kim Sun II, un chrétien évangélique, brutalement décapité en Irak]. Nick Berg a eu le même destin en Irak : il a également été décapité par des musulmans.

S’agit-il d’une nouvelle tactique ? Pas vraiment. D’autres personnes vont-elles être décapités de la sorte ? Malheureusement oui. La Bible nous démontre que cela était vrai dans le passé, et comme le décrit Apocalypse 20:4, que ce sera le scénario à venir, lorsque nous entrerons dans la période de « l’angoisse de Jacob ». En Bosnie les Serbes ont souffert le même destin. Pourquoi en serait-il différent pour les autres peuples ? Les islamistes ne se préoccupent pas des frontières, ni des différentes vues dans l'expression de leur violence sur les non musulmans, ni de ce qu'ils nomment la poussée islamique contre les infidèles. 


Image

 

 

Ci-dessus- Abattus par des Mujahidins musulmans – les têtes de Blagoje Blagojevic, de Nenad Petkovic et de Brano Duric, décapités et exposés en trophées, à même le sol, avec mépris.

Quelle a été la faute des Serbes ci-dessus ? Chrétiens, ils se sont trouvés au mauvais endroit au mauvais moment. Ils ont été décapités pour avoir essayé de stopper le pillage de leur village et la profanation de leurs églises par les Islamistes. La plupart en Occident se reposent oisivement et ne font rien, c’est pour cette raison que de nombreuses personnes connaîtront le même destin. Récemment en Indonésie, à Poso, trois jeunes filles ont été décapitées, pour le simple fait d’être chrétiennes. Il leur a été demandé de renier le Messie Yeshua, mais elles ont refusé et ont payé de leurs vies. Ces personnes seront celles que YHVH vengera très bientôt. La réponse occidentale fait défaut. Comme nous continuons à faire des affaires avec les meurtriers, le jugement de YHVH nous atteindra. Son bâton se balance et nous frappera également. Un grand nombre d’entre nous est dans l’ignorance totale. Ils ne réalisent pas une telle chose parce qu’ils refusent d’entendre parler du jugement imminent. Ils oublient Sa sainte justice.

Apocalypse 20:4 Et je vis des trônes ; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus [les croyants] et à cause de la parole de Dieu [croyants ou Juifs pratiquants la Torah]. Les deux maisons d’Israël sont les cibles de la bête.

Bien que cela ne soit pas révélé par les médias traditionnels, de tels agissements ne sont pas nouveaux et se produisent déjà depuis longtemps maintenant. Un exemple s'est produit en 1996, lorsque le 23 mai, dans le camp de Bamu, des fanatiques musulmans Tchétchènes assassinèrent Evgeny Rodionov. Ils lui demandèrent de se convertir à Islam, de se joindre à eux et d’enlever la croix autour de son cou. Parce qu’il refusa, il fut décapité. Evgeny fut un bon témoin pour le Messie. Devant cette manière très brutale de mourir, il refusa de renoncer à sa foi. Comme le promet la Bible, il se tiendra parmi les justes et héritera d'un trône au paradis. Ce jeune homme avait seulement 19 ans. Il a été courageux en refusant de prendre la marque de la bête. Sa mère dut re-hypothéquer sa maison afin de mettre la main sur son corps. Son père mourut cinq jours après son enterrement, dévasté par la perte de son fils. Pour s’être tenu ferme en Son Nom, le sacrifice de ce jeune homme ne sera pas oublié de Yahuweh.

Partout aujourd'hui, les musulmans font activement la guerre contre les chrétiens et les Juifs. Ils disent haut et fort qu’ils combattent les croisés et les Juifs. Bien que cela ne soit pas un grand secret, nos gouvernements font pourtant tout pour que cela ne se sache pas. 

Yeshua nous donne un avertissement très clair concernant le futur des peuples qui commettent de telles atrocités. Il s’agit des peuples musulmans. Les paroles de Yeshua devraient toucher ceux qui n’ont pas encore identifié la bête de la fin des temps. Beaucoup de chrétiens sont toujours obnubilés par les théories sur Rome, sur le Vatican, ou sur les sur les Etats-Unis.

Jean 16:2-3 Ils vous excluront des synagogues [des congrégations] ; et même l’heure vient [ce temps est maintenant là] où quiconque vous fera mourir croira rendre un culte à Dieu. Et ils agiront ainsi, parce qu’ils n’ont connu ni le Père ni moi.

Pourquoi Yeshua mentionne-t-Il ces mots « ils n’ont connu ni le Père ni moi » ? C'est là où se trouve l'indice. Il ne parlait pas des armées romaines parce qu'elles n'ont jamais professé le nom de Yeshua. Il ne parlait pas non plus au sujet des Grecs. En fait, Il parlait des musulmans qui prétendent adorer YHVH en tant qu’Allah, mais qui rejettent le fait qu'Allah est le Père de quiconque. Les musulmans prétendent connaître Isa en tant que prophète uniquement. Ils nient par là même Sa déité, parce qu'ils remplacent le Seigneur Yeshua, le véritable YHVH, par Isa qui est un faux Messie humain. Avant tout, ils ne connaissent ni le Père ni le Fils, qu’ils renient tous les deux. Malgré cela, nous voyons toujours de nombreux chrétiens tout faire pour prouver qu'Isa est la même personne que Yeshua. Ceci est un mensonge en soi, parce qu'Isa, selon le Coran, n'est pas le Fils de Yahuweh. C'est pour cette raison que Yeshua est précis dans sa dernière proclamation des versets 2 et 3. Ce sont les seules personnes qui croient rendre un service à Dieu.

Lorsque les musulmans tuent les croyants et les Juifs, ils pensent rendre un service à YHVH. En fait c'est Allah qu'ils servent. Que vous soyez catholiques, presbytériens, pentecôtistes, baptistes, ou quoi que ce soit, ils ne feront pas de différence. Le moment de traiter les choses de manière décisive avec l'Islam est venu. Soit les gouvernements musulmans font face à leurs brebis galeuses, soit l'Occident devra prendre une mesure punitive pour s'occuper d’une manière radicale de l'Islam fanatique. Jusqu'à ce que cela se produise, grâce à l’aide des politiciens pro-arabes et des démocrates, l’Islam va non seulement croître, mais également prospérer dans notre environnement.

 

 

 

Image




Image

Décapitations - archive du génocide arménien sous l empire islamique ottoman

Image

Jordanie - crime d honneur




Image

Pakistan - décapitation de kafir

Image

Somalie - décapité pour sa foi chretienne



Attention videos choquantes

islam/tchetchenes-musulmans-decapitent-leur-victimes-t1628.html

http://www.truthtube.tv/play.php?vid=2008

http://crossmuslims.blogspot.com/2010/1 ... islam.html

islam/islam-religion-decapitation-t1458.html

islam/couper-des-tetes-est-remunerer-terre-islam-t1310.html

islam/les-ismaelites-une-nation-egorgeur-t287.html

islam/muhammad-plus-grand-criminel-histoire-t366.html


"Je vais jeter la terreur dans le coeur des mecreants (non muslims) , frappez les au dessus des cous (decapitez les) et coupez leur doigt" Coran 8:9-13

Image

 


 

 

 

 

Sources :Extrait livre 3ieme guerre mondiale Simon Altaf

http://prophetie-biblique.com/forum-religion/propheties-fin-des-temps/une-bete-qui-egorge-decapite-t729.html#p90237

Retour à l'accueil