Me MOUSSA FELIX SOW, VICE-PRESIDENT DU FORUM CIVIL
« Les Islamistes ont des réseaux dormants au Sénégal »

 Le Sénégal n’est pas à l’abri de la menace terroriste, selon l’ancien bâtonnier de l’ordre des Avocats, Moussa Félix Sow. Le vice-président du Forum civil est d’avis que les Islamistes ont des réseaux dormants au Sénégal.

L’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats, Moussa Félix Sow fait partie des personnalités qui prennent très au sérieux la menace islamiste. Pour lui, le Sénégal n’est pas à l’abri des mouvements Islamistes comme ceux qui occupent le nord Mali et y imposent la Charia.

« Les Islamistes ont des réseaux dormants au Sénégal et partout en Afrique », a déclaré le vice-président du Forum civil qui participait jeudi 23 août à un panel organisé par l’Ong Osiwa sur le thème : Le Niger dans le Sahel : défis internes et perspectives sous-régionales.

Me Sow estime que la présence des Islamistes dans le continent africain doit pousser la société civile et les acteurs politiques à s’interroger sur leurs projets politiques. « Les Islamistes ont des projets politiques. Il faut que les Etats africains comprennent les projets politiques des Islamistes pour faire face », a lancé Me Sow.

L’avocat, militant de la bonne gouvernance, estime que les pays ne peuvent pas sortir de la menace islamiste en mobilisant seulement leurs armées. Pour lui, les citoyens ont un important à jouer dans la lutte. « Il faut que les populations se mobilisent et organisent elles-mêmes la résistance. Elles doivent veiller à ce que les Islamistes ne soient pas présents dans leurs quartiers », a préconisé Me Sow.

 

link

Retour à l'accueil