Adidas n’est plus en odeur de sainteté dans le monde arabe. En cause, la décision prise, par l’équipementier sportif, de sponsoriser le marathon international de Jérusalem en mars 2013.

Mercredi, les ministres arabes de la Jeunesse et des sports se sont réunis en Arabie saoudite afin de prendre des mesures drastiques à l’encontre de la marque allemande. Le boycott pur et simple d’Adidas, s’est accompagné de la décision de la part des pays membres, d’organiser le jour même de l’évènement à Jérusalem, des marathons dans de nombreux pays arabes sur le thème : Jérusalem nous appartient.

La première édition du marathon de Jérusalem, s’est tenue en mars 2011. Elle avait alors semé la discorde sur la scène politique israélienne. A cette époque, des membres de l’opposition du conseil municipal de Jérusalem avaient déjà appelé Adidas à retirer son parrainage.

 

 

 

 

  Mosaïque FM

Retour à l'accueil