Le scénario se répète dans toute l'Europe là où l'immigration islamique est massive : les européens sont de plus en plus inquiets de voir l'islam envahir la rue et les musulmans rester en marge de la société.

C'est le cas en Suède dans la ville de Malmö où aujourd'hui 20% de la population est extra-européenne, résultat de la politique multiculturelle pratiquée depuis 20 ans par les socialistes au pouvoir.
Beaucoup de musulmans sont sans emploi et très représentatifs des aides sociales et des statistiques de crimes. Le parti des Démocrates Suédois (équivalent du Front National) dénonce les problèmes engendrés par l'islam et le multiculturalisme mais, comme d'habitude, ses patriotes sont traités de racistes et de xénophobes par les médias et les autres partis politiques droite et gauche confondues.
Quoi qu'il en soit, ce parti a obtenu 10% des votes aux dernières élections locales de Malmö et vient d'entrer au parlement de Suède.

 

      

Retour à l'accueil