L'ancien Premier ministre Yew a écrit que les musulmans forment des sociétés parallèles, un fait constaté dans toutes les grandes villes en Europe.

Singapour
________________________

Un livre de l'ancien Premier ministre de Singapour Lee Kuan Yew a été déclaré haram (interdit) en Malaisie parce qu’il exhorte les musulmans de la cité-état d’Asie du sud-est à être moins stricts dans leur observance religieuse.

Le livre a été interdit neuf mois après le début de sa distribution dans les librairies de Malaisie, rapportait jeudi le Malaysian Insider. Le livre intitulé «Lee Kuan Yew: Hard Truths to Keep Singapore Going», un recueil d'entretiens publié en janvier, a été inclus dans une liste de 15 livres déclarés haram par le ministère du Développement islamique de Malaisie (Jakim).

Yew, ancien Premier ministre du Singapour, ministre senior et ministre mentor pendant 52 ans avant sa retraite en mai, a écrit que les musulmans de Singapour sont socialement «distincts et séparés» et qu’ils devraient «être moins stricts dans leur observance religieuse» afin de faciliter leur intégration et le processus d’édification de la cité-état.

Sa déclaration a soulevé un tollé dans l’état multiculturel et multiethnique de Singapour, dont la population malaise musulmane représente 15 pour cent de la population du pays. Yew a rétracté sa déclaration en mars avant les élections générales à Singapour.

 

 

 

 

Sources : Malaysia bans former Singaporean leader’s book for criticizing Islam, Al Arabya, 10 décembre 2011. Traduction  et via  Poste de veille

Retour à l'accueil