Les gentils croyants pleins d'amour du prochain nous sortent régulièrement l'excuse du barbu extrémiste méchant pour justifier les exactions commises en terre d’islam. Trouvez autre chose car l'excuse a trop servi.    

Car ce ne sont pas les barbus qui cherchent à exterminer tous ceux qui sont différents. Un petit rappel non exhaustif pour rafraîchir la mémoire sur des agressions toujours à sens unique:

 

- en Egypte, plus de 8 millions de coptes sont considérés comme des citoyens de seconde zone, sont écartés de l'administration et de certains secteurs (armée, université, ...), ils sont soumis à un régime humiliant, il leur faut une autorisation spéciale pour construire églises ou d’écoles, autorisations le plus souvent refusées, ils subissent des attaques odieuses jusque dans leurs églises, comme celle du 7 janvier 2010, jour de Noël orthodoxe. En plus, depuis la chute de Moubarak, ils sont subissent les pires discriminations, les assassinats, les églises brûlées, les vexations, sous le regard complice d'une police complaisante).

- en Irak, les chrétiens de l'Eglise chaldéenne, présente depuis plus de 2000 ans, se retrouve vidée d'un tiers de sa population, entre ceux qui sont morts et ceux qui ont réussi à fuir. Le prétexte de la guerre a bon dos pour programmer une extermination ethnique.

- en Palestine, l'exode des chrétiens se poursuit, que ce soit en Cisjordanie que dans la bande de Gaza. On leur fait subir comme ailleurs où l’islam règne des tas de gentillesses: vexations, restrictions de circulation, intimidations. Les chrétiens de Jérusalem ne sont pas mieux lotis, de temps en temps l'un d'eux se fait dessouder.

- au Liban, 40% des maronites et melkites du Liban ont eu la chance de fuir le pays. Pour une fois, ce ne sont pas les musulmans druzes qui en sont responsables mais leurs coreligionnaires du Hezbollah. Tien, pour une fois on a affaire aux barbus, je te l'accorde!

- et que dire d'un pays comme la Turquie qu'on taxe volontiers de "modéré", n'est-ce pas, qui essaie d'en donner l'image juste pour raisons de commerce avec l'Occident: au début du 20ème siècle, les chrétiens syriaques, chaldéens, arméniens représentaient 20% de la population totale du pays, ils sont aujourd'hui 0,1%!!!

- alors qu'en Algérie, régulièrement, on envoie des chrétiens devant les tribunaux, pour des motifs irrecevables, le plus pratique des motifs étant le prosélytisme. Car dans ce pays de rêve, le prosélyte va en prison, sauf bien sûr s'il oeuvre pour la religion d'Etat. Au ministère des hobus (ministère du culte), ils ont peur de ne se retrouver qu'une poignée s'ils laissaient faire, tellement leur dogme sent le renfermé!!! C'est aussi en Algérie qu'on brûle les églises, comme dernièrement à Tizi Wezzu, et qu'on profane les cimetières. C'est aussi dans ce merveilleux pays qu'à chaque période maléfique de ramadan, les jeûneurs sont traqués par la Sécuritate âne-gérienne, avec des méthodes dignes de la Gestapo ou de Ceausescu!

- et ainsi de suite, de Saudy aux Comores, du Soudan en Malaisie, des Philippines à la Mauritanie, des exemples par centaines... Partout la même chose, impossible de citer un seul exemple contraire car ça n'existe pas en terre d’islam!!!

Il faudra bien finir par ouvrir les yeux: partout où les musulmans sont dominants, c'est la même rengaine. La religion d'amour, de paix et de tolérance ne sait décidément donner que ce qu'elle a de meilleur!

 

 

link

Retour à l'accueil