Au Nigéria, 17 adolescentes chrétiennes ont disparu alors qu’elles se rendaient dans leur nouveau lycée

 

Nigeria : Chrétiens persécutésCela fait six mois que les parents de 17 jeunes filles chrétiennes âgées de 15 à 22 ans, sont sans nouvelles de leurs enfants. Les soupçons se portent sur les islamistes. Toute la communauté chrétienne de la ville de Tafawa Balewa, ville déjà ravagée par plusieurs attaques d’islamistes, est dans l’affliction et les responsables d’églises se concertent pour décider des démarches à entreprendre.

En septembre 2011, le ministère de l’éducation de l’Etat de Bauchi, dans le nord du Nigeria, a décidé de fermer le lycée public de filles de la ville de Tafawa Balewa.

Les 17 jeunes filles chrétiennes ont donc été transférées dans un nouveau lycée à l’extérieur de la ville. C’est lors de ce transfert qu’elles ont disparues.

D’après une source sur place, les disparitions de jeunes chrétiennes sont fréquentes dans le nord du pays où les musulmans mènent une véritable guerre sainte (djihad) contre la communauté chrétienne. Dans les 12 Etats du nord du Nigéria, régies par la charia (loi islamique), le groupe islamiste radical Boko Haram cherche, par des attaques toujours plus violentes, à chasser les chrétiens du pays.

Le week-end de Pâques a d’ailleurs été marqué par des attentats à la bombe contre deux églises dans la ville de Kaduna. On dénombre au moins 38 morts. Là encore Boko Haram est suspecté.

 

 

http://www.portesouvertes.fr

Retour à l'accueil