OSLO - Le procureur général de Norvège a décidé la tenue d’un procès pour trois musulmans soupçonnés d’activités liées au terrorisme, plus d’un an après leur arrestation en juillet 2010 pour préparatifs d’attentats à la bombe en Scandinavie, a fait savoir lundi la radiotélévision norvégienne. Leur procès s’ouvrira le 31 octobre à Oslo.

La police a déclaré que les trois individus avaient été en contact à l’étranger avec des cellules d’Al Qaïda et avec des personnes sous le coup d’enquêtes judiciaires en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis.

S’ils sont reconnus coupables, ils sont passibles d’une peine allant jusqu’à 12 ans de réclusion, précise NRK.

Mikael Davud, un Norvégien d’origine ouïghoure (minorité musulmane chinoise), est le chef présumé du groupe. Il est accusé d’avoir projeté de faire sauter l’ambassade de Chine en Norvège.

Un autre suspect, un Norvégien d’origine kurde irakienne du nom de Shawan Sadek Saeed Bujak, a avoué avoir projeté un attentat à la bombe contre le journal danois Jyllands-Posten, qui avait publié des caricatures du prophète Mahomet en 2005.

Le troisième, un Norvégien du nom de David Jakobsen vivant en Ouzbékistan, a été libéré en octobre dernier, la Cour suprême de Norvège ayant rejeté un appel interjeté par la police afin qu’il reste derrière les barreaux.

 

 

 

 

 

 

Source : Reuters-20min.fr Observatoire de l'islamisation

Retour à l'accueil