Après la diffusion du film "anti-islam", les pays musulmans vont redoubler leurs efforts pour tenter à nouveau d'introduire une loi à l'ONU contre la liberté de parole et la diffamation de la religion (islamique). Aux Etats-Unis, Obama n'a pas de position claire sur le sujet (il est musulman...) laissant croire à ses coreligionnaires que l'islam peut réguler la liberté d'expression dans ce pays malgré le premier amendement de la constitution américaine garantissant aux citoyens la liberté de s'exprimer. La communauté islamique réussira-t-elle à faire envoyer en prison les personnes critiquant l'islam en imposant une loi anti-blasphème aux pays occidentaux ?

 

Retour à l'accueil