La ville d’Escaudain de près de 10 000 habitants, est située dans le département Nord (59) de la France près de Raismes et de Valenciennes.
Escaudain a un long passé historique, en 847 ce petit village à l’époque fut donné à l’Abbaye de Saint-Amand par Charles II le Chauve.

La population Musulmane du nord de la France n’a cessé de croitre ces trente dernières années, et pour satisfaire la communauté islamique de la ville d’Escaudain, la municipalité a autorisé la construction d’une Grande Mosquée en 1990, sur le terrain de l’ancienne savonnerie Lempereur. D’architecture de type hispano-arabique, l’édifice comprend un minaret, un bureau, une salle de prière, une bibliothèque, une salle de classe où deux cents élèves suivent des cours d’éducation islamique.

 Othmane Iquioussen, imam de la Mosquée d'Escaudain : les
- La Mosquée d’Escaudain et son minaret

On peut constater que malgré une forte présence de l’Islam, religion de “Paix et Tolérance” sur Escaudain, le climat ne semble pas totalement apaisé au coeur de la ville, des tensions communautaires s’expriment parfois.
L’Église historique Saint-Martin d’Escaudain, construite au XVI Siècle, a été taggée d’inscriptions racistes dans la nuit du vendredi 10 février 2012
On pouvait y lire les messages : “Nike la France !”, “Sarko on te baize !”, “Maroc en force !”, “A mort les porcs !”
Deux semaines plus tard, le 26 février, ce fut la Mosquée d’Escaudain qui fut taggée d’une croix gammée et de la croix celtique.

- 318186tagsegliseescaudain Ahmed Jaballah dans religion 522216profanationmosqueeescaudain0 Al-Azhar
- profanations de l’Église Saint-Martin le 10 février 2012 et de la Mosquée le 26 février 2012 à Escaudain

Pourquoi ces tensions et ce déferlement de haine ?

L’imam de la Mosquée d’Escaudain est le prédicateur Othmane Iquioussen. Il donne également des sermons à la Mosquée Sabatier de la ville de Raismes qui accueille régulièrement des prédicateurs fondamentalistes proche de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) et des Frères Musulmans comme les islamistes Tariq Ramadan et son frère Hani Ramadan.

- 163702MosqueEscaudainOthmaneIquioussen antisémitisme 343088HaniRamadanOtmaneIquioussen charia
- L’imam de la Mosquée d’Escaudain Othmane Iquioussen (photo de gauche) et en compagnie du prédicateur Hani Ramadan à la Mosquée de Raismes (photo de droite)
Il faut rappeler que l’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Son président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

Othmane Iquioussen est diplômé de l’Université Al-Azhar du Caire en Égypte, le bastion de l’Islam fondamentaliste sunnite formant les futurs cadres des Frères Musulmans. Pour plus de renseignements sur l’Islam sunnite de l’Université Al Azhar, et comprendre ainsi plus profondément le dogme islamique enseigné par Othmane Iquioussen, se référer par exemple au livre de Joachim Véliocas “l’islamisation de la France” (p93-108).

Dans le contenu du dogme de l’Université d’Al-Azhar, on retrouve “la théorie du complot”, les Musulmans sont persécutés éternellement par les Juifs et les Chrétiens, qui complotent contre eux sur toute la planète pour les détruire. Ici un extrait d’une lettre publiée par la militante islamiste Maryam Jameelah sur le site officiel de l’Université Al-Azhar du gouvernement égyptien, que vous pouvez lire en intégralité en anglais. (Cliquez sur “non muslims”, puis sur le lien “Islam and others monotheistic Religions”) : (hard-copy1 hard-copy2):

-961773MosqueEscaudainAlAzhar3 chrétiens 189569MosqueEscaudainAlAzhar2 Coran

“Sur quelles bases pourrait on fonder une réconciliation entre musulmans, juifs et chrétiens ? Nous devons réaliser que selon les circonstances actuelles, aucune amitié n’est possible. Le judaïsme et le monde chrétien ont jointsleur mains pour nous détruire. Sionisme, franc-maçonnerie, l’activité missionnaire chrétienne et l’orientalisme se sont combinés pour nous annihiler religieusement, culturellement et même physiquement. Ce serait une pure folie de vouloir embrasser ceux qui sont entrain de nous frapper !”

Que le gouvernement égyptien donne son aval pour tolérer de tels propos sur un site officiel gouvernemental donne à réfléchir quant à la politique menée par ses dirigeants.

Pour avoir un aperçu de la pensée islamique d’Othmane Iquioussen directement issue d’Al Azhar, un extrait d’une de ses conférerences “Il arrivera un jour où l’Islam entrera dans chaque demeure” donnée le 28 septembre 2012 à la Mosquée de Raismes, intégralement disponible en ligne au format mp3, en gras italique ci-dessous, quelques extraits : (hard-copy)

“La stigmatisation de l’Islam et des Musulmans ne date pas d’aujourd’hui. L’instrumentalisation des foules afin qu’elles aient en aversion l’Islam et les Musulmans ne date pas d’aujourd’hui.”
00:06
“Quand il(le Prophète Mohammed) a commencé sa mission, c’est là qu’a commencé la guerre contre l’Islam et les Musulmans. Et sachez que l’Histoire se répète, si l’époque change et la société change, les méthodes sont toujours les mêmes. Afin de ternir l’image éclatante de l’Islam, de son Prophète et des Musulmans.”
00:40
“Première politique, première méthode, c’est la diversion. Divertir les foules afin qu’elles ne se posent pas les questions existentielles : quelle est mon origine ? D’où je viens ? Quel est le sens de ma vie ? C’est quoi mon rôle dans cette vie ? Où je vais ? Quel est mon devenir ? questions existentielles qui doivent normalement habiter l’esprit de tout être humain. Qui m’a crée ? Qu’est-ce que je fais sur Terre ? Après la mort que va-t-il se passer ? Ces questions peuvent être cachées par la politique de la diversion. Cela s’est passé au temps du Prophète, lorsque l’on Abou la’aba, l’oncle du Prophète, suivait les pas de son neuveu lorsqu’il préchait. Il se faisait accompagner de deux servantes, qui avaient une belle voix et qui étaient belles, et lorsque le Prophète parlait à un public, il se mettait à ses cotés et il faisait danser ces femmes afin que les gens délaisse l’écoute de la parole du Prophète pour qu’il assiste au spectacle. Politique de diversion.”
[...]
“On empêche les gens de réfléchir par les loisirs et les jeux.”
01:15
[...]
“Troisième politique utilisée à l’époque et qui se répète aujourd’hui : la politique de l’accusation, de fausses accusations contre le Prophète et les Musulmans. A Médine, les Juifs et les hypocrites de Médine, lorsqu’un bien les touchait, ils disaient cela vient de Dieu. Et lorsqu’un mal les touchait, ils disaient que cela vient des immigrés, du Prophète et des gens Musulmans de la Mecque qui ont été exilés et qui ont trouvé refuge à Médine. Et à chaque fois qu’il y avait une crise, une hausse du coût de la vie, du chômage dans la société médinoise, les Juifs et les hypocrites disaient : “ça vient de ces immigrés qui sont venus de Médine qui sont venus semer la discorde et la zizanie dans notre société”. Et aujourd’hui, ça continue.”
04:58

Pour Othmane Iquioussen, les Musulmans sont d’éternels persécutés. Ils sont continuellement humiliés et harcelés, par des conspirateurs. Qui sont ces conspirateurs ? Ce sont les “Juifs et les hypocrites” qui mettent en oeuvre une politique de persécution des Musulmans et qui les accusent depuis toujours de “semer la discorde et la zizanie dans la société.” L’imam Othmane Iquioussen tient ici des propos à caractère antisémite.
Iquioussen ne différencie pas les faits qui se sont déroulés à l’époque du Prophète et ceux de l’époque moderne, en accusant les Juifs de persécuter les Musulmans à Médine (alors que historiquement, ce sont bien les Musulmans installés à Médine après l’Hégire, qui vont mener leurs premiers raids guerriers et pillages contre les caravanes et tous ceux qui s’opposeront à la doctrine islamique du Prophète Mohammed), et une soi-disant politique de persécution des Musulmans par les “Juifs et les hypocrites” qui continue et se répète aujourd’hui.
Othmane Iquioussen implémente dans l’inconscient collectif des Fidèles Musulmans écoutant son sermon, que ce sont les Juifs qui sont responsables de leurs malheurs.

Par ailleurs, on constate que tout ce qui sort du cadre islamique n’est pas toléré par l’imam, et constitue une “politique de diversion” orchestrée par les comploteurs contre les Musulmans. Les loisirs et les jeux, les jolies danseuses, empêchent les Musulmans de réfléchir et de se consacrer pleinement à l’Islam.

 

Le 26 décembre 2012, Othmane Iquioussen a tenue une conférence à la Grande Mosquée de Raismes, un “sermon de Noël”, ci-dessous en gras italique, un court extrait (hard-copy) :

“Évidemment en Islam, il ne nous est pas autorisé de fêter les cérémonies religieuses, les fêtes religieuses, chrétiennes, juives, ou liées à une une autre religion, à une autre philosophie, à une autre doctrine. ça on doit s’en écarter, c’est clair. Chaque religion a ses propres fêtes religieuses, il ne nous ait pas permis de fêter les autres fêtes religieuses. Noël en fait partie parce que dans la tradition chrétienne, Noël représente la naissance du Christ. Et depuis toujours , sauf dans les derniers siècles de sécularisation de la France où le religieux a perdu du terrain, où la laïcité est maintenant en vogue, Noël n’est plus une fête de religieuse ici en France, en tout cas pour la majorité des gens, c’est une fête culturelle, économique, quelque chose de traditionnel.
Mais dans les pays à forte tradition chrétienne, comme les États-Unis en l’occurence, ou dans les pays où vivent des minorités chrétiennes, ils fêtent encore Noël de manière religieuse, ils vont à la messe, ils font des prières, donc Noël ça reste encore religieux. Peut-être pas en France, mais son origine est religieuse. Donc on ne peut pas fêter Noël. Même chose pour toutes les fêtes durant l’année qui vont commémorer quelque chose de religieux, Pâques, l’Ascension, etc…”
15:48
Othmane Iquioussen – sermon à la Mosquée de Raismes le 26 décembre 2012

Pour Othmane Iquioussen, les Musulmans n’ont pas de liberté de conscience, il leur est strictement interdit de fêter Noël et de participer aux fêtes à caractère religieux autre que l’Islam. Ces discours vous semblent-ils être des sermons d’apaisement et de tolérance vis à vis des autres communautés ? Vont-ils dans le sens de l’intégration des Musulmans dans la vie sociale d’Escaudain et de Raismes ?


Le prédicateur Hassan Iquioussen, membre de l’UOIF, fut longtemps l’imam de la Mosquée d’Escaudain avant de commencer à parcourir toute la France pour y diffuser son idéologie.

 mosqueraismesiquioussen Escaudain
- L’imam Hassan Iquioussen
Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Ci-dessous, un court extrait d’une de ses prédications (hard-copy) :

“Ceux qui accuse de terrorisme, sont les plus grands terroristes, par la terreur intellectuelle et par la terreur sur le terrain, car aujourd’hui s’il y a des puissances qui vendent des armes et qui vivent grâce au commerce de l’armement ce sont les puissances qui veulent donner des leçons aux Musulmans. Prenons l’exemple des États-Unis, c’est le plus grand pays fabricant d’armes avec la Chine, le plus grand vendeur d’armes, ce sont ces pays qui fabriquent des armes qui accusent les Musulmans d’être des terroristes et des fanatiques, et qui donnent des armes au despote syrien pour éliminer son peuple. Au lieu de faire un embargo sur la Syrie pour qu’elle n’ait pas d’armes, les armes circulent, en toute liberté, et on est en train de tuer des gens par centaines, par milliers pour des raisons purement économiques.
Et ce sont ces personnes qui nous donnent des leçons, ce sont ces personnes qui accusent les Musulmans de terrorisme et qui insultent le Coran d’être un livre de guerre. Alors que le Coran dit : “Combattez ceux qui vous combattent, et ne soyez pas injuste.” Il est demandé aux Musulmans d’être juste, Il est demandé aux Musulmans de ne pas se laisser faire, il est demandé aux Musulmans de rechercher la paix, mais il est demandé aux Musulmans aussi de ne pas être naïfs, pour ne pas tomber dans le complexe de celui qui va délaisser sa Religion, délaisser son Coran à cause de la pression de l’ennemi.
Car l’ennemi nous combat en Afghanistan en tuant les afghans innocents, en Irak, au Cashemire, et dans beaucoup d’autres pays, et il nous combat aussi médiatiquement pour nous pousser soit à la démission, ne plus être du côté des opprimés, ou nous pousser à la révolution et commettre des injustices, et faire ainsi le jeu des extrêmistes qui sont assoiffés de sang, qui veulent éliminer tout le monde, qui ne font pas la distinction de ceux qui sont pour la paix et ceux qui sont pour la guerre.”
13:00

Un classique de Hassan Iquioussen qui explique à ses Fidèles Musulmans que le monde est divisé en deux : Les Musulmans et ceux qui les persécutent, en particulier les États-Unis. Partout, les Musulmans sont combattus, le conflit syrien est entièrement de la faute des États-Unis qui vendent des armes, et la Communauté Musulmane ne doit pas rester indifférente, elle doit s’unir pour contrer l’ennemi américain.
Ce type de discours politique est-il approprié pour être diffusé dans un lieu de Culte, censé être un lieu de Prière, de Paix et d’Humilité ?


 341898OthmanIquioussenJackyLaure Frères Musulmans
respectivement de gauche à droite, Jacky Laure, maire communiste d’Escaudain, l’imam Othmane Iquioussen et l’abbé Jean Collet réunis à la Mosquée d’Escaudain le 2 mars 2012 pour condamner la profanation des lieux de Culte.

 

 

islamineurope @

Retour à l'accueil